Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La deuxième ligne du tram ira-t-elle jusqu'à La Riche? Christophe Bouchet veut l'arrêter à la gare de Tours

-
Par , France Bleu Touraine
La Riche, France

À quelques jours du second tour des élections municipales, Christophe Bouchet remet en cause le tracé de la future deuxième ligne de tramway. Le maire-candidat estime que la ligne doit s'arrêter à la gare de Tours. Le maire de La Riche a réagi fermement dans un courrier.

Wilfried Schwartz, le maire de La Riche, dénonce le changement de position de Christophe Bouchet sur la future deuxième ligne de tramway
Wilfried Schwartz, le maire de La Riche, dénonce le changement de position de Christophe Bouchet sur la future deuxième ligne de tramway © Radio France - Manon Derdevet

C'est une déclaration qui fait bondir le maire de La Riche Wilfried Schwartz. Dans le débat d'entre deux tours des élections municipales entre Christophe Bouchet et Emmanuel Denis, le maire de Tours a remis en cause le tracé de la ligne B du tramway, pourtant approuvé en conseil métropolitain, dont le tracé doit relier l'hôpital Trousseau à La Riche via l'hôpital Bretonneau. 

Christophe Bouchet propose de l'arrêter à la gare de Tours. "La problématique du financement des travaux du tramway est compliquée" explique Christophe Bouchet. "Si nous avons d'autres possibilités budgétaires, grâce aux fonds européens, régionaux, nationaux, nous poursuivrons le tracé, mais je crois que nous ne les avons pas aujourd'hui". Wilfried Schwartz a pris sa plume et ne mâche pas ses mots. Il ne cache pas son étonnement et dénonce une "position surprenante" du maire de Tours. 

L'approche d’une échéance municipale n'autorise pas une seule personne à remettre en cause un projet métropolitain. - Wilfried Schwartz

Le maire de La Riche évoque les multiples réunions sur le sujet entre les élus métropolitains où Christophe Bouchet n'a jamais remis en cause ce tracé. "Il en a bien au contraire accompagné toutes les étapes, de la concertation aux études d'insertion, en passant par la désignation du mandataire", écrit Wilfried Schwartz. On sent le maire de La Riche énervé par cette nouvelle position du maire de Tours. Quand Christophe Bouchet se questionne : "De Saint Eloi (au bout du Boulevard Béranger) à la Place Sainte Anne, qui prendra le tram? Je réponds : personne en effet, car le tracé tel qu’il a été défini ne dessert pas la place Sainte Anne. Je m'étonne d’ailleurs que Christophe Bouchet n’en soit pas informé ! Le tram doit en réalité pénétrer dans la ville de La Riche par le nouveau quartier du Plessis-Botanique". 

Le coup de grâce arrive au terme de son courrier. "Parce qu’un projet comme celui-là ne s'improvise pas et l'approche d’une échéance municipale n'autorise pas une seule personne à remettre en cause un projet métropolitain", lance Wilfried Schwartz.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu