Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La fermeture du pont Sadi-Carnot à Sète crée la pagaille pour les automobilistes

jeudi 6 septembre 2018 à 20:12 Par Pascale Viktory, France Bleu Hérault

Le pont Sadi-Carnot est fermé depuis le 3 septembre à Sète. Il va être remplacé par un nouveau pont. Les travaux vont durer dix mois. Sa fermeture a occasionné des bouchons monstres lundi et nécessité des modifications du plan de circulation.

L' actuel pont Sadi Carnot de Sète va être démonté
L' actuel pont Sadi Carnot de Sète va être démonté © Radio France - Pascale Viktory

Sète, France

Depuis lundi dernier, la fermeture du Pont Sadi-Carnot occasionne de grosses difficultés de circulation aux entrées Est de Sète . "C'est la pagaille, c'est infernal , j'ai mis 30 minutes là ou je mets d'habitude cinq minutes." Ces automobilistes arrêtés sur le pont de la gare frisent la crise de nerf. "Le problème ce ne sont pas les travaux du pont, c'est le plan de circulation qui n'est pas le bon", affirme ce chauffeur de taxi. Ils auraient dû demander à ceux qui circulent beaucoup dans Sète." 

22.000 véhicules par jour 

Ces critiques font bondir Vincent Sabatier, l'élu de la ville de Sète en charge de la circulation : "On a fait une réunion de concertation en juin où il y avait 60 personnes et aujourd'hui ils sont 2.000 à critiquer (allusion aux 2.000 signataires d'une pétition )." L'élu reconnait qu'il y a bien eu un gros couac lundi, mais selon lui, "c'est de la faute de l'entreprise qui devait mettre en place toute  la signalétique, qui ne l'a pas fait pendant le week-end mais lundi matin. C'était forcement trop tard, accuse-t-il. On a repris les choses en main."

Un plan de circulation modifié 

Depuis, les panneaux sont installés et des modifications du plan de circulation ont été mises en place, des feux tricolores plus longs, une double voie de circulation rue Jules-Vallès et à venir, une séparation des flux de trafic au niveau de l'échangeur routier Clemenceau et devant la gare. Mais comme le dit Vincent Sabatier, "il faut bien faire passer ailleurs les 22.000 véhicules qui empruntent chaque jour le pont Sadi-Carnot." C'est le pont le plus fréquenté de la ville, celui sur lequel passe la RD2 qui vient de Balaruc et qui va ensuite vers les hôpitaux du bassin de Thau.

Un pont très dégradé

Le Pont Sadi-Carnot date de 1961. C'est un pont métallique basculant de type Scherzer, qui est levé deux fois par jour pour laisser passer les bateaux. C'est aussi un pont routier qui s'est beaucoup dégradé ces dernières années, au point d'ailleurs que la circulation a été limitée aux véhicules et donc aux poids lourds de moins de 19 tonnes. 

Le pont Sadi-Carnot appartenait à l'Etat, c'est la Région Occitanie qui en est propriétaire désormais comme d'autres ponts de Sète et qui après expertise a décidé de le remplacer. "Des travaux d'entretien ne suffisaient pas, il est en trop mauvais état", explique Mathieu Schwebel, responsable des travaux sur les ponts à la Région Occitanie. Il va être remplacé par un pont du même style qui pourra supporter le passage de camions plus lourds. La construction de ce nouveau pont a commencé.

Dix mois de travaux

L' actuel pont Sadi-Carnot va être démonté à partir du lundi 10 septembre, mais ce n'est que le début des travaux. "C'est la phase la plus simple et la plus rapide, car après, explique Mathieu Schwebel, il va falloir consolider les fondements du pont pour pouvoir y installer le nouveau pont métallique de 47,5 mètres de long et de près de 900 tonnes. Et comme c'est un pont levant, il y a toute l'installation des mécanismes de manœuvre du pont. C'est toute la différence avec un pont classique, ce qui justifie les 10 mois de travaux." 

C'est un investissement important de 9 millions d'euros, financés à part égale par la Région Occitanie, le département de l'Hérault  et l'agglo Sète Agglopôle.

Les travaux sur le Pont Sadi Carnot ont débuté  - Radio France
Les travaux sur le Pont Sadi Carnot ont débuté © Radio France - Pascale Viktory
Le nouveau pont Sadi Carnot de Sète - Radio France
Le nouveau pont Sadi Carnot de Sète © Radio France - Pascale Viktory