Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La fin (presque) annoncée des trains entre Clermont-Ferrand et Saint-Etienne

samedi 30 juillet 2016 à 0:10 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Les circulations entre Clermont et Saint-Etienne étaient suspendues cet été à titre provisoire, cela risque bien d'être définitif. La SNCF vient d'annoncer que les trains ne reviendront pas sur le secteur central de la ligne en septembre.

La gare de Boën risque de devenir une gare fantôme
La gare de Boën risque de devenir une gare fantôme © Radio France - Mathilde Montagnon

Boën-sur-Lignon, France

Les liaisons directes entre Clermont et Saint-Etienne sont suspendues depuis le 29 mai, depuis la fermeture du tronçon entre Thiers et Boën-sur-Lignon (voir l'article publié à cette époque) . Une fermeture complétée le 2 juillet par celle du tronçon entre Boën et Montbrison. Une décision présentée à l'époque comme provisoire afin d'éviter la dilatation des rails et la déformation de la voie en période de forte chaleur.

En revanche, la SNCF ne précisait rien pour la suite mais les circulations étaient censées reprendre en septembre. Ce ne sera donc pas le cas. La compagnie ferroviaire explique que les tournées d'inspection des ouvrages et de la voie qui ont été réalisées confirment le diagnostic de mauvais état de l'infrastructure sur ce secteur central de la ligne. Comme souvent, le provisoire devrait durer et très certainement devenir définitif.

Deux lignes en cul de sac

La desserte sera donc désormais limitée à Clermont - Thiers d'un côté et Saint-Etienne - Montbrison de l'autre. La liaison directe entre Clermont et Saint-Etienne continuera à être assurée en autocar. Cela ne changera d'ailleurs pas grand chose à la situation précédente puisqu'il n'existait déjà plus qu'un seul aller-retour quotidien en train entre les deux villes, contre cinq en 2006.

Même si la ligne n'est pas fermée officiellement, elle est condamnée. Les exemples de suspension du trafic se multiplient depuis plusieurs années (Volvic - Lapeyrouse et Montluçon - Eygurandes fermées en 2007 et 2008, Laqueuille - Ussel en 2014 et Clermont - Le Mont Dore depuis novembre 2015) sans espoir d'y revoir à nouveau circuler des trains un jour. Et la liste des lignes condamnées risque de s'allonger encore au cours des prochains mois.