Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La gare du Mont-Dore est fermée, la ligne SNCF menacée

mardi 3 mai 2016 à 6:25 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Les trains de voyageurs ont déserté la gare du Mont-Dore le 2 novembre dernier. Depuis vendredi dernier, la gare du Mont-Dore est totalement fermée. Une étape de plus avant la fermeture plus que probable de cette ligne.

La gare du Mont-Dore
La gare du Mont-Dore © Radio France - Emmanuel Moreau

Le Mont-Dore, France

L'agent SNCF qui travaillait en gare du Mont-Dore est parti en retraite vendredi. Il ne sera pas remplacé. La SNCF explique que le nombre de voyageurs qui achètent des billets de trains en gare est de plus en plus faible, ils préfèrent passer par internet. Il est vrai aussi que six mois sans train, cela n'aide pas à attirer des clients dans la gare.

Un des derniers TER en gare du Mont-Dore - Radio France
Un des derniers TER en gare du Mont-Dore © Radio France - Emmanuel Moreau

Si les trains ne circulent plus, c'est à cause d'un problème sur le matériel voyageur qui était utilisé sur cette ligne. Les rames X 73 500, des autorails légers pour les lignes à faible trafic, ne sont pas toujours détectées par les circuits de voie, ce qui pose des problèmes de sécurité. Les rames doivent donc circuler obligatoirement par deux; la SNCF manque de matériel et a décidé de supprimer l'aller-retour quotidien qui circulait entre Clermont et Le Mont-Dore pour employer l'autorail sur d'autres lignes de la région.

Une voie rénovée, pour rien

Depuis tout juste six mois, les trains ne remontent plus la vallée de la Dordogne et la SNCF a entamé des travaux qui vont limiter la capacité de la ligne. La voie d'évitement de La Bourboule a été supprimée et cette semaine, la signalisation va être allégée. Désormais, les soixante kilomètres de ligne de Volvic au Mont-Dore seront exploités sous le régime de la VUTR (Voie Unique à Trafic Restreint). Il ne pourra y circuler qu'un seul train à la fois: le train de fret de bouteilles minérales de la société des Sources du Mont-Dore. Le retour d'une desserte voyageur par rail paraît impossible et la ligne semble en sursis.

Les signaux de la gare de Laqueuille ne vont plus avoir aucune utilité - Radio France
Les signaux de la gare de Laqueuille ne vont plus avoir aucune utilité © Radio France - Emmanuel Moreau

Une ligne qui a pourtant été totalement rénovée il y a trois ans. La voie est neuve et peut tenir une trentaine d'années sans souci. Après la fermeture du tronçon entre Laqueuille et Ussel en 2014, c'est un nouveau tronçon de ligne qui disparaît. La gare de Laqueuille, un noeud ferroviaire autrefois très animé, sera déserte. Il ne reste plus que le trajet Clermont - Volvic encore exploité par rail, mais rien ne dit que la pérennité de cette desserte est assurée.