Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La gare "Luxembourg" du RER B désormais accessible aux personnes en situation de handicap

-
Par , France Bleu Paris

La station "Luxembourg" du RER B est désormais entièrement accessible aux voyageurs en situation de handicap. Une étape pour la RATP, la Région et Île de France Mobilité qui ont pour ambition d'adapter 60% du réseau ferré d'ici 2024. Avec en ligne de mire, les Jeux Olympiques.

 Inauguration des nouvelles installations de la gare Luxembourg du RER B.
Inauguration des nouvelles installations de la gare Luxembourg du RER B. © Radio France - Marion Bargiacchi

Paris, France

Acoustique retravaillée, points d'attente spécifiques, nouvelles bornes de contact sur les quais : les représentants de la Région Île-de-France, de la RATP et d'Île-de-France Mobilité ont inauguré ce mardi 9 juillet les nouvelles installations de la gare Luxembourg sur la ligne du RER B. Des installations étudiées en collaboration avec des associations pour permettre aux voyageurs en situation de handicap de voyager sereinement, une étape avant la mise en accessibilité de la dernière station du RER B, "La Croix de Berny" en 2021. Sur les 16 millions d'euros de travaux, six ont été consacrés à l'accessibilité.

Objectif 2024

L'objectif affiché est d'adapter 60% du réseau ferré d'ici 2024. Aujourd'hui, ce pourcentage est de 39% soit 365 gares sur 933. 

"Si d'autres ont envie d'aller plus vite, moi je dis banco !" - Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France

Île-de-France Mobilité, Région et RATP investissent 1,4 milliards d'euros, "du jamais vu" d'après la présidente de Région : "Mais ça ne suffit pas. Pour rendre le métro totalement accessible, il faudrait un investissement de 5 milliards d'euros pour creuser des trous dans Paris. Donc si des ministres du gouvernement veulent aller plus vite, ou des candidats à la mairie de Paris par exemple, qu'ils cofinancent avec nous."

Car c'est là que demeure le bémol : le métro. Sur les 303 stations, seules neuf sont aujourd'hui accessibles. "Mais toutes les extensions actuelles et à venir sont ou seront accessibles."

Une étude lancée sur la ligne 6

La prochaine étape concerne désormais la ligne 6 du métro parisien. Pour Catherine Guillouard, PDG de la RATP, cette ligne présente plusieurs avantages : "La ligne est aérienne, elle présente moins de contraintes techniques et a l'avantage de croiser la ligne 14, déjà entièrement adaptée et qui va être prolongée. Elle dessert les principaux points d'intérêts pour les touristes. On va pouvoir faire Paris-Orly de manière totalement accessible. Et on pourra aller jusqu'au grand stade Saint-Denis." et d'ajouter :

"On veut une Île de France accessible pour les JO et notamment les jeux paralympiques." - Catherine Guillouard, PDG de la RATP.

L'accessibilité dans les transports francilien en chiffres 

  • Aujourd'hui 39% du réseau ferré (métro, train, RER et tramway) est accessible, soit 365 gares et stations sur 933.
  • 100% des tramways et des bus parisiens sont accessibles ainsi que l'intégralité de la ligne 14 du métro et du RER A.
  • Toutes les nouvelles stations des lignes 4, 11, 12, 14, 15, 16, 17 et 18 sont ou seront accessibles.
  • Les lignes 1, 2, 9, 10, 11 et 14 du métro, les RER A et B sont labellisés "S3A" pour l'accueil des voyageurs en situation de handicap.