Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève SNCF : les prévisions de trafic dans les Hauts-de-France

mardi 3 avril 2018 à 17:44 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu Picardie

Après une forte mobilisation ce mardi, la grève à la SNCF se poursuit, ce mercredi. Avec des prévisions de trafic quasiment identiques. Dans les Hauts-de-France, comptez un TER sur 10 et un TGV sur 8.

La gare Lille Flandres lors de la première journée de grève, mardi 3 avril
La gare Lille Flandres lors de la première journée de grève, mardi 3 avril © Maxppp - PHOTO PQR/LA VOIX DU NORD/Baziz Chibane

Nord-Pas-de-Calais, France

Le scénario de ce mercredi sera identique à celui de la veille : les cheminots sont toujours en grève contre la réforme du rail engagée par le gouvernement. Un mouvement qui est prévu pour se répéter, tous les cinq jours, pendant deux jours. Dans les Hauts-de-France, seuls 10% des TER seront en circulation.  La SNCF prévoit un TGV sur huit. Sur tout le réseau régional, 200 cars de substitution circuleront toute la journée, comme ce lundi.

Les TER plus touchés dans notre région qu'ailleurs en France

Pour les trains régionaux, le programme est presque le même que celui d'hier. Pour rejoindre la capitale des Flandres ce mercredi matin, ce sera compliqué. Entre Arras et Lille, quatre TER circulent sur toute la matinée, cinq entre Douai et Lille, un seul entre Calais et Lille et entre Lens et Lille, deux entre Béthune et Lille, trois entre Valenciennes et Lille.  En gare d'Amiens, vous trouverez trois trains pour Paris (6h06, 6h38, 16h23) et deux trains pour Lille (7h38 et 18h36). Comme ce mardi, la ligne Arras-Hazebrouck sera totalement à l'arrêt. 

Consultez le plan de circulation des trains de ce mercredi.

Autour des gares, les commerces sont déserts

Les conséquences de cette grève se font déjà sentir, autour des gares : dans les commerces de Lille Flandres, par exemple, la clientèle est en moyenne divisée par cinq, comme chez le boulanger Eric Kayser. Guillaume, responsable adjoint du point de vente, réagit, fataliste : "on est spectateur de ce qui arrive, mais il va peut-être falloir baisser la production" les jours de grève, pour éviter de jeter les invendus. Même constat au Notting Hill Coffee de la gare : Aurélien, serveur, se dit "inquiet, mais solidaire. Effectivement, ça va faire mal pendant trois mois, mais je pense qu'il faut en passer par là pour continuer à vivre correctement". Il s'inquiète notamment pour l'avenir des "petites gares".

Reportage auprès des commerçants de la gare Lille Flandres et alentours

Dans les cafés aux alentours, le chiffre d'affaire est en chute libre. "100 euros au lieu de 200 en une matinée", note Julien, de l'Express. Les hôteliers notent déjà des annulations, notamment de la clientèle d'affaires. Sébastien Restagno, directeur de l'hôtel Crown Plazza, et président du club hôtelier lillois, craint des conséquences pour l'emploi : "l'activité étant totalement incertaine sur les jours et les semaines qui viennent, on va faire très attention à notre masse salariale. C'est moins d'emploi dans les hôtels lillois".

Sébastien Restagno, président du club hôtelier lillois