Transports

La guerre aux fraudeurs est déclarée dans les TER du Limousin

Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin mercredi 12 octobre 2016 à 18:04

Un train express régional en gare des Bénédictins à Limoges
Un train express régional en gare des Bénédictins à Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

La SNCF renforce sa lutte contre la fraude et ça s'adresse aussi aux usagers des Trains Express Régionaux. La loi de début octobre a durci les sanctions et il faut dire que la SNCF perd beaucoup d'argent avec les resquilleurs qui représentent 10 % des voyageurs dans les TER du Limousin.

Les affiches avertissant les fraudeurs fleurissent dans les gares. On y découvre par exemple le montant des amendes que les voyageurs devront débourser s'ils n'ont pas de titre de transport. Et cette campagne de lutte contre la fraude est relayée dans le territoire Limousin où la fraude dans les TER représente entre 100 et 200 000 euros de perte financière chaque année. Les fraudeurs sont issus de toutes catégories professionnelles, même si un profil type ressort davantage : celui du jeune homme de moins de 26 ans.

Une fraude qui peut devenir très vite un délit en cas de récidive

"Comme excuse principale c'est l'aspect financier qui revient le plus souvent, mais certains le font aussi par gout du risque " explique Philippe Janicot le responsable de la lutte anti-fraude dans les TER du Limousin. Un risque qui peut leur coûter cher. Le montant des amendes est revu à la hausse et pour les récidivistes il suffira de 6 procès verbaux , au lieu de 11 auparavant, pour que cette fraude soit considérée aux yeux de la loi comme un délit. La lutte contre la fraude passera en Limousin par un renforcement des contrôles sur les quais avant la montée dans les trains , et même à l'arrivée, à la descente des voyageurs. Il y a aussi 4 lignes TER où on trouve davantage de fraudeurs : Limoges-Périgueux, Limoges-Poitiers, Limoges-Châteauroux et la ligne Brive-Ussel.

Partager sur :