Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ligne B du métro de Rennes toujours prévue pour 2020

mardi 3 octobre 2017 à 11:16 Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique

7.130 mètres des 8.500 de la ligne B du métro de Rennes ont été creusés. Si un effondrement en centre-ville a provoqué du retard, il devrait être rattrapé, pour une mise en service toujours prévue mi 2020.

84% de la ligne B creusés à ce jour
84% de la ligne B creusés à ce jour © Maxppp - Marc Ollivier

Rennes, Bretagne, France

Et de 8 !

Une nouvelle étape du creusement de la ligne B du métro de Rennes vient d'être réalisée. Le tunnelier Élaine a atteint la station Gros-Chêne, huitième des neuf stations de la nouvelle ligne.

Malgré un arrêt imprévu de 4 mois et demie, le retard sera rattrapé explique Xavier Tirel, le Directeur de la Semtcar, le maître d'ouvrage du chantier, au nom de Rennes métropole.

Le retard sera rattrapé

Même si l'effondrement rue de Saint-Malo en novembre 2016 a provoqué un arrêt de 4 mois et demie, le retard sera rattrapé assure Xavier Tirel. Pour rester dans les temps, la Semtcar va aménager le planning. Sachant que le tunnelier fonctionne 24h/24 et ne peut pas aller plus vite, l'idée est de "libérer plus tôt une partie du tunnel pour poser la voie" et de "gagner du temps sur le second oeuvre".

Un millier de personnes sur les chantiers

Après cette "entrée" à Gros-Chêne, le tunnelier va prendre 15 jours pour traverser la station et repartir vers Gayeulles. Il devrait atteindre, en février, le puits de sortie, où Élaine sera démonté.

Mais pendant le creusement, les chantiers se poursuivent dans les stations. Elles sont toutes en fin de gros oeuvre. Dans certaines même, notamment les plus à l'ouest de la ligne B, les équipes attaquent le second oeuvre (électricité, revêtements de sols, murs, etc.).

Tous ces chantiers (stations, creusement, garages, parcs relais) regroupent un millier de personnes en ce moment.

Portes ouvertes les 14 et 15 octobre

Outre le creusement du tunnel et l'aménagement des stations, trois parcs-relais (de 200 à 900 places) sont aussi en cours d'étude. Après consultation des entreprises, le démarrage devrait débuter d'ici 8 à 9 mois. Quant aux premiers essais de rames, ils se feront en début d'année prochaine.

Pour en savoir plus, un weekend portes ouvertes est organisé les 14 et 15 octobre, notamment une découverte des rames et du garage-atelier.