Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ligne SNCF interrompue en Bretagne-Sud suite à un problème électrique : jusqu'à quatre heures de retard !

Des trains supprimés, d'autres qui ont accumulé beaucoup de retard : grosse pagaille suite à un incident sur une caténaire ce mercredi après-midi sur les lignes de Bretagne Sud. Les passagers de trois TER ont particulièrement souffert.

Les TER bretons
Les TER bretons © Maxppp - Claude Prigent

Morbihan, France

"On venait de repartir de Vannes" dit cette utilisatrice du TER BreizhGo Quimper / Nantes, parti de Quimper ce mercredi vers 13h. Le train est tombé en panne, en plein milieu de la campagne, entre Vannes et Questembert, près de Saint-Nolff. Et visiblement la panne d'alimentation est sévère selon la SNCF qui, très vite, évoque quatre heures d'interruption de service dans un tweet.

Reprise progressive à partir de 19h

En gare de Rennes, les voyageurs sont nombreux à attendre une solution. Les liaisons vers Redon ont été entièrement arrêtées dans un premier temps, avant de reprendre partiellement en fin d'après-midi. La panne a été identifiée vers Malansac. 

La SNCF a du revenir progressivement à un trafic normal. "On est sur des lignes 20.000 volts, il y a des procédures à respecter" explique le porte parole de la SNCF. Les TGV Paris / Quimper ont été détournés par Nantes temporairement. Une heure trente de retard.

Voyageurs en gare de Rennes - Radio France
Voyageurs en gare de Rennes © Radio France - Laetitia Cherbonnel

Pas d'électricité, pas de clim'

Problème : pas d'alimentation électrique, ça veut dire pas de climatisation, et il a fait très chaud. L'utilisatrice du TER Quimper / Nantes commençait à sentir le temps long : "Le contrôleur a ouvert une portière et proposé aux usagers d'aller prendre l'air chacun leur tour, mais on ne pouvait pas descendre sur la voie. Il n'y a _pas d'eau à bord_, donc le contrôleur distribue ses propres bouteilles d'eau. Certains commençaient un peu à s'énerver et il y avait au moins un petit bébé dans l'un des wagons, ça a été compliqué".

Un bus pour Redon

A 15h30, une annonce de la SNCF dans le train explique que les voyageurs du Quimper / Nantes seront pris en charge en bus au moins jusqu'à Redon, et puis finalement le courant est revenu. Bilan du trajet : arrivée à Nantes à 18h45 au lieu de 14h45... 4h de retard tout rond !