Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ligne SNCF Saintes/Royan en travaux : des bus remplacent les TER

samedi 4 novembre 2017 à 9:09 Par Aurore Jarnoux, France Bleu La Rochelle

La ligne TER Saintes/Royan est en travaux à partir de ce lundi et jusqu'au 6 avril 2018. Les trains seront remplacés par des bus. La SNCF refait les voies, celles-ci ayant plus d'un siècle. Mais les usagers ne sont pas ravis, loin de là.

Les trains ne circulent plus sur la ligne Saintes/Royan à partir de lundi 6 novembre et jusqu'au 6 avril 2018.
Les trains ne circulent plus sur la ligne Saintes/Royan à partir de lundi 6 novembre et jusqu'au 6 avril 2018. © Maxppp - Maxppp

Saintes, France

Plus aucun train ne circulera à partir de ce lundi et pendant cinq mois sur la ligne Saintes/Royan. La SNCF entreprend de gros travaux afin de refaire 24 kilomètres de voies. Ces dernières datent de 1912. Les usagers, qui vont devoir emprunter le bus, vont mettre au moins vingt minutes de plus.

Les usagers en colère

Véronique est excédée ! Cette Saintaise prend tous les jours le TER direction Royan pour travailler. Mais à partir de lundi prochain, ce sera terminé. "J'ai résilié mon abonnement, explique Véronique. Ce n'est pas le même confort en bus qu'en train, pourtant le prix de l'abonnement reste le même".

Je vais faire du covoiturage ! Le bus, c'est la galère" - Véronique, usager du TER Saintes/Royan

Et cerise sur le gâteau selon Véronique, les horaires des bus ne sont pas adaptés. "La SNCF se fiche des travailleurs, s'agace la Saintaise. Si le soir, vous ratez le train de 18h30, tant pis, vous restez sur place".

Des travaux nécessaires

De nombreux usagers en conviennent quand même, le chantier est indispensable. La ligne est à bout de souffle. "Il n'y aura pas photo entre le confort dans le train aujourd'hui et le confort demain, souligne Benoît Groussin, vice-président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) en Charente-Maritime. Et au niveau de la vitesse, les trains rouleront à 100 km/h, contre 80 km/h aujourd'hui".

C'est un mal pour un bien, les usagers vont voir la différence après les travaux" - Benoît Groussin, vice-président de la FNAUT en Charente-Maritime

Mais ces arguments ne convainquent pas tout le monde. Plusieurs usagers estiment que les travaux auraient dû être entrepris avant. La SNCF répète de son côté qu'elle n'avait pas le choix. "Vu la nature et l'importance du chantier, la durée de fermeture de ligne est un incontournable, estime Florent Kunc, directeur territorial adjoint de SNCF réseau en Nouvelle-Aquitaine. Quand vous remplacez complètement les rails, les traverses, vous n'avez pas le choix."

Grâce à ces travaux, qui ont coûté près de 35 millions d'euros, le TER mettra quatre minutes de moins l'an prochain, pour relier Saintes à Royan, soit entre 25 et 30 minutes.

Pour consulter les horaires des bus Saintes/Royan, c'est par ici.