Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ligne TER Bordeaux-Sarlat rouvre ce lundi après 9 mois de travaux

-
Par , France Bleu Gironde

Après 9 mois de travaux et un trafic des trains qui était complètement interrompu entre Libourne et Bergerac, la ligne TER rouvre ce lundi matin. En plus du confort et de la fiabilité, les usagers gagneront également du temps.

3 000 personnes prennent chaque jour cette ligne Bordeaux-Sarlat
3 000 personnes prennent chaque jour cette ligne Bordeaux-Sarlat © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Le quotidien des 3 000 usagers qui prennent régulièrement cette ligne Bordeaux-Sarlat, pour leur travail ou leurs études, va changer dès ce lundi matin. Les rames de TER roulent à nouveau sur l'intégralité de la portion, après une phase de travaux de 9 mois, le plus gros chantier de l'année 2019 en Nouvelle Aquitaine pour SNCF Réseau. 

Une ligne pérennisée

L'objectif de ces travaux était dans un premier temps pour SNCF Réseau, et les collectivités de pérenniser cette ligne TER qui faisait partie des plus vétustes de la région.  84 millions d'euros au total ont été investis, payés par la région, l'état, la SNCF et les collectivités. Des travaux qui permettront également d'améliorer le confort des usagers et la fiabilité des trains. La ligne a été totalement rénovée sur 62 km entre Libourne et Bergerac et les 72 passages à niveau ont été refaits. Dans un premier temps, les rames rouleront à 100 km heure, pour vérifier la stabilité de la nouvelle voie, puis ils atteindront dès le mois de décembre leur vitesse de croisière de 120 km heure.

Des gains de temps

Profitant de ces travaux, la Région  Nouvelle Aquitaine reverra en fin d'année sa politique de dessertes sur cette ligne. Il devrait à terme y avoir plus de trains directs aux heures de pointe, ce qui permettra de gagner par exemple 6 minutes sur un trajet Bordeaux-Bergerac et 25 minutes sur un Bordeaux-Sarlat. Les associations d'usagers espèrent que la politique tarifaire suivra à la SNCF pour convaincre encore plus d'automobilistes de passer au train, notamment pour venir sur Bordeaux.

Jean-François Martinet le président de l'association Périgord Rail Plus: "Il faut maintenant que les tarifs suivent!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu