Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Petit train de La Mure : la locomotive, entièrement rénovée, de retour sur les rails

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère

A l'arrêt depuis 11 ans après un éboulement, le petit train de La Mure (Isère) poursuit sa remise en état. Dernière étape importante en date : le retour sur les rails de la locomotive historique. Utilisée de 1935 et à 2010, elle a été entièrement rénovée tout en gardant son aspect d'origine.

Chaque pièce de la locomotive pèse 20 tonnes, elle fait 60 tonnes au total.
Chaque pièce de la locomotive pèse 20 tonnes, elle fait 60 tonnes au total. © Radio France - Lise Dussaut

Elle était mise de côté depuis 11 ans. Ça y est, la locomotive du petit train de La Mure (Isère) a fait son retour sur les rails, ce jeudi 24 septembre. Une locomotive historique, mise en service en 1935 et utilisée jusqu'en 2010, date de l'éboulement qui avait considérablement endommagé la route. 

"Un travail d'orfèvre"

En 2017, le département avait décidé de remettre en état le célèbre petit train isérois. D'importants travaux avaient alors commencé et se poursuivent. Pendant plusieurs mois, les trois locomotives ont été rénovées. Une mission confiée à l'entreprise espagnole Tradinsa. "C'est un travail d'orfèvre. Nous avons dû conjuguer ancienne et nouvelle technologie, sans compter toutes les normes sécuritaires à respecter", confie Gérard Mayer, le représentant du président du groupe Edeis, le délégataire de service public.

Des habitants de La Mure et des anciens mineurs sont venus assister à la remise sur rail de la locomotive T8.
Des habitants de La Mure et des anciens mineurs sont venus assister à la remise sur rail de la locomotive T8. © Radio France - Lise Dussaut

Depuis jeudi 24 septembre la première locomotive est prête : elle dort de nouveau dans la gare de La Mure. Les deux autres la rejoindront en octobre. Brillante, d'un rouge vif, "c'était important pour nous qu'on continue à utiliser cette locomotive. Et, surtout, qu'elle garde son aspect, sa couleur, on se bat pour ça depuis des années", précise Aline Thirial, fille de mineurs et présidente du comité de soutien du petit train. Émue pendant la manœuvre de remise sur rail, elle se devait d'assister à ce spectacle, un moment symbolique pour elle. 

"On l'a tous chouchoutée"

La locomotive T8, c'est son nom, se compose de trois pièces et pèse au total près de 60 tonnes. Il a donc fallu deux grues pour soulever et déposer la "vieille dame", qui a tout de même 85 ans. Un moment qui signifiait la fin de plusieurs mois de travail pour Souha Guissouma : "Elle est magnifique, et elle est inestimable. Il n'y en a pas d'autre comme elle dans le monde. On l'a tous chouchoutée.

Deux grues ont dû être mobilisées pour soulever et poser les pièces de la locomotive sur la voie ferrée, l'une après l'autre.
Deux grues ont dû être mobilisées pour soulever et poser les pièces de la locomotive sur la voie ferrée, l'une après l'autre. © Radio France - Lise Dussaut

Une mise en service prévue le 1er avril 2021

Pour l'occasion, Jean-Jacques Briclot a été appelé à revenir en cabine. Aux commandes de la locomotive diesel qui a tracté T8 jusqu'à la gare de La Mure, l'ancien directeur des conducteurs entame maintenant un travail de transmission : "Mon objectif, c'est d'expliquer aux jeunes comment fonctionne cette machine, pour que ce savoir se perpétue. J'ai aussi fait des écrits, pour que l'on n'oublie pas.

Jean-Jacques Briclot était le responsable des conducteurs jusqu'à l'arrêt du petit train en 2010. Maintenant à la retraite, il souhaite transmettre son savoir.
Jean-Jacques Briclot était le responsable des conducteurs jusqu'à l'arrêt du petit train en 2010. Maintenant à la retraite, il souhaite transmettre son savoir. © Radio France - Lise Dussaut

Initialement, le petit train devait accueillir ses premiers voyageurs cet été. Une mise en service repoussée par la crise sanitaires et des retards pris dans les travaux. "Le 1er avril, ça redémarre", promet maintenant le président du département, Jean-Pierre Barbier. D'ici là, il reste encore à terminer de remettre la voie ferrée en état, avant de passer aux essais techniques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess