Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mairie de Nice lance une étude sur la circulation dans le secteur Arson-Barla

-
Par , France Bleu Azur

Les habitants de la rue Arson, dans le quartier Riquier à l'est de Nice, se plaignent des camions de plus en plus nombreux sur cet axe de jour comme de nuit. L'adjoint au maire de Nice en charge de la logistique urbaine et du stationnement répond qu'une étude débute pour désengorger le secteur.

Gaël Nofri, adjoint au maire de Nice, en charge de la logistique urbaine et du stationnement
Gaël Nofri, adjoint au maire de Nice, en charge de la logistique urbaine et du stationnement © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN

Les habitants de la rue Arson n'en peuvent plus de la circulation des camions de jour comme de nuit, les riverains se plaignent d'un défilé de camions de plus en plus fréquents, en plus du trafic habituellement chargé des bus, des voitures et des deux-roues dans cette rue qui mène au port de Nice. L'adjoint au maire de Nice, en charge de la logistique urbaine et du stationnement, Gaël Nofri répond qu'une étude vient de démarrer, qui va durer cinq à six mois, pour réfléchir à désengorger la rue Arson et le secteur Barla.

Réglementer davantage les livraisons 

Gaël Nofri rappelle tout d'abord que la période de confinement "a entraîné une très forte de baisse de la circulation sur ces axes. Le ressenti a été agréable. Le retour à la normale crée cet effet négatif de circulation dense mais les comptages montrent qu'il n'y a pas de hausse de la fréquentation de la rue Arson qui fait partie des axes structurant de la ville."

Quand le Quai Papacino a été interdit aux voitures, il y a eu un report de circulation sur le boulevard Delfino et la rue Arson mais ce n'est plus le cas, selon lui : "On a inversé le sens de circulation de la rue Antoine Gautier, qui depuis la Place Garibaldi permet d'avoir un débouché direct sur le port". 

Gaël Nofri, adjoint au maire en charge de la logistique urbaine et du stationnement

Gaël Nofri reconnait que la rue Arson est "un axe de circulation important pour rejoindre le port, l'est de Nice et les corniches, un axe économique sur lequel sont effectuées pas mal de livraisons en pleine voie, où il y a des arrêts en double file. Il faut mieux réglementer tout cela." 

L'étude va porter sur les modes de déplacements alternatifs : "le tramway, la reconfiguration du réseau de bus, il y a aussi le projet de coulée verte prolongée à Acropolis qui pourraient changer des choses. On travaille à raccourcir le temps des feux rouge sur Barla et les axes environnants pour fluidifier la circulation."

Gaël Nofri, adjoint au maire de Nice, en charge de la logistique urbaine et du stationnement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess