Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La mairie de Talence se mobilise pour la réouverture de la gare de la Médoquine

mercredi 4 juillet 2018 à 18:38 Par Harmony Bouvier, France Bleu Gironde

La gare de Talence-Médoquine dans l'agglomération de Bordeaux a fermé ses portes il y a presque 70 ans. Les collectivités locales se mobilisent pour sa réouverture et lancent une pétition pour sensibiliser la population de la métropole. Près de 150 000 personnes pourraient bénéficier de ce projet.

Le projet de réouverture est soutenu par le vice-président de Bordeaux Métropole Christophe Duprat, le maire de Talence Emmanuel Sallaberry et le sénateur Alain Cazabonne.
Le projet de réouverture est soutenu par le vice-président de Bordeaux Métropole Christophe Duprat, le maire de Talence Emmanuel Sallaberry et le sénateur Alain Cazabonne. © Radio France - Harmony Bouvier

Talence, France

Les TER passent, mais les voyageurs ne s'arrêtent pas en gare de Talence-Médoquine et cela depuis 1949. Alors que la ligne à grande vitesse Bordeaux-Paris a fêté son premier anniversaire, celui de la fermeture de cette gare de l'agglomération bordelaise donne des regrets au maire de la commune, Emmanuel Sallaberry : "Nous sommes la seule ville de plus de 40 000 habitants avec une gare fermée au trafic voyageurs" affirme-t-il.

Près de 150 000 personnes touchées par ce projet de réouverture

L'élu a organisé lundi 2 juillet une conférence de presse, accompagné du vice-président de Bordeaux Métropole chargé des transports, Christophe Duprat, ainsi que du sénateur Alain Cazabonne. Leur objectif : se mobiliser pour la réouverture de la gare de la Médoquine. Pour eux, il s'agit d'un besoin pour la ville, ainsi que l'agglomération entière. Selon des études indépendantes, près de 150 000 personnes pourraient être touchées par ce projet. _"_Des habitants, des employés du CHU de Bordeaux et bien sûr le campus universitaire qui compte près de 80 000 étudiants aujourd'hui et 110 000 demain", rapporte le maire de Talence. 

La mobilité dans l'agglomération se verrait aussi boostée par cette réouverture, à l'heure où le réseau de tramway est "saturé". "Il est vrai que le réseau actuel ne correspondra plus aux besoins des usagers dans quelques temps. _La desserte ferroviaire nécessite des temps de parcours très court_. Il existe des flux importants qui sont effectués aujourd'hui par la rocade. Le train permet donc de réduire le nombre de voitures", explique Christophe Duprat. 

La liaison entre la gare de Talence-Médoquine et celle de Bordeaux-Saint-Jean se fait en 6 minutes ! - Christophe Duprat, vice-président de Bordeaux-Métropole chargé des transports.

A terme, ce serait un pôle multimodal, avec une connexion avec des lignes de bus et de tramway, et un parking-relais qui verrait le jour dans les cinq années à venir si le projet est validé par SNCF Réseau. 

Une pétition a été lancée lundi sur le site internet de la ville de Talence. Il est également possible de la signer en format papier, sous la forme... d'un billet de train !

Un format de pétition de circonstances pour la réouverture de la gare Talence-Médoquine. - Radio France
Un format de pétition de circonstances pour la réouverture de la gare Talence-Médoquine. © Radio France - Harmony Bouvier