Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La mairie de Reims transforme les pistes cyclables

Par

Dans le cadre de son plan vélo, la mairie de Reims a décidé de transformer les pistes cyclables en améliorant celles déjà existantes. Les travaux débuteront la semaine du 27 juillet et se termineront à la fin du mois d'août.

Des pancartes viennent rappeler la présence des SAS vélos à proximité des feux tricolores. Des pancartes viennent rappeler la présence des SAS vélos à proximité des feux tricolores.
Des pancartes viennent rappeler la présence des SAS vélos à proximité des feux tricolores. © Radio France - Timothé Rouvière

La mairie de Reims fait la part belle aux aménagements cyclables. Elle a décidé de rendre plus visibles les pistes cyclables existantes, afin d'améliorer la cohabitation entre tous les modes de transports. Parmi les pistes cyclables qui seront réajustés : 

Publicité
Logo France Bleu
  • Boulevard Lundy : la largeur des bandes cyclables sera redimensionnée et le tronçon entre la place Aristide Briand et la rue Camille Lenoir disposera de marquage de guidage type chevrons. Une piste cyclable sera créé sur le trottoir le long du parking Boulingrin dans le cadre de l'apaisement de la place République. 
  • De la place Gouraud au boulevard de la Paix : les bandes cyclables existantes sont conservées y compris celle sur le tronçon neuf du Boulevard Henry Vasnier. Le tronçon restant à rénover de ce boulevard sera réalisé l’année prochaine.
  • Boulevard de la Paix jusqu’à la Place Aristide Briand : toutes les pistes cyclables, aujourd’hui en mauvais état, seront rénovées ponctuellement, le morceau manquant entre les rues des Augustins et Gerbert sera créé. Pour les intersections des pistes avec des axes, la continuité sera matérialisée par des chevrons.
  • Du rond-point Farman à la Place Gouraud : avec la mise en place de bandes cyclables réglementaires de chaque côté, les flux de circulation sont préservés. La piste en descente sur la place Gouraud, au niveau du premier feu, sera interrompue pour préserver les voies de circulation et fluidifier celle-ci.
  • Avenue de Paris (de l’Avenue d’Epernay à Tinqueux) : les bandes cyclables, déjà existantes dans les deux sens, seront réajustées dans des proportions qui permettent l’écoulement du trafic et le passage des convois exceptionnels.
  • Axe Marchandeau-Venise-Gerbert-Herduin : les bandes de l'axe Marchandeau seront retracées et la bande cyclable le long du lycée Saint-Jean-Baptiste de la Salle, va être, dans la mesure du possible, végétalisée. 

A Reims, le nombre de vélos a considérablement augmenté depuis le déconfinement, oscillant entre 30% et 70% selon les axes.

Des aménagements pour protéger les cyclistes

Les SAS vélos seront aussi généreusement agrandis, notamment sur le pont de Venise. Il en existe 380 à Reims, ils ont été popularisés suite lors du déconfinement. Ils permettent de protéger les cyclistes, de faciliter leur circulation et les empêchent d'être exposés, aux gaz d'échappements. 

La mairie alerte sur le non-respect de ces sas. En cas de contrôle, les contrevenants peuvent s'exposer à une amende de 135 € et un retrait de quatre points sur le permis de conduire (si le feu est rouge) ou à une amende de 35 € (si le feu est vert lors d'embouteillages par exemple). 

Lors des travaux, les pistes cyclables seront provisoirement supprimées, le stationnement sera interdit et les boulevards pourront être fermés pour une durée maximale d'une heure. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu