Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La métropole d'Amiens vise les 200 kilomètres de pistes cyclables d'ici 2020

vendredi 1 juin 2018 à 16:23 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Comment favoriser la pratique du vélo à Amiens ? La Métropole promet plus d’aménagements pour les deux roues. Trois stations Vélam supplémentaires, aide financière aux cyclistes, nouvelles voies dédiées et amélioration de la signalisation. Un ensemble de mesures vient d'être annoncé.

On compte actuellement 150 kilomètres de voies cyclables dans la métropole d'Amiens
On compte actuellement 150 kilomètres de voies cyclables dans la métropole d'Amiens © Maxppp - Maxppp

Amiens, France

La métropole d'Amiens a t-elle la fibre cycliste ? En ce moment c'est très compliqué de circuler à vélo avec les travaux de construction du réseau de bus à haut niveau de service mais à terme, après le chantier, la Métropole promet plus d'aménagements pour les deux roues.

  • Des kilomètres de voies cyclables en plus

Actuellement, le réseau cyclable Amiénois compte près de 150 kilomètres. "Onze ont été réalisés depuis notre arrivée en 2014", précise le président de la métropole Alain Gest. Des voies cyclables sont aussi aménagées en parallèle de la construction du réseau de Bus à haut Niveau de Service (BHNS). Onze kilomètres au total en plus d'aménagements spécifiques sur quatre kilomètres, "comme sur les boulevards Baraban ou celui du Cange", détaille l'élu. Au total, d'ici 2020, la collectivité veut atteindre les 200 kilomètres de voies cyclables.

  • Assurer une continuité du réseau cyclable

Sur son trajet, un cycliste Amiénois ne trouve pas de continuité partout dans la ville. "Il faut souvent faire de longs détours pour récupérer telle ou telle piste", témoigne Cécile qui utilise quotidiennement son vélo depuis 17 ans. Un problème que compte résoudre la métropole. "La continuité du réseau passe par des kilomètres supplémentaires mais pas seulement", explique Alain Gest. La collectivité veut signifier par un meilleur marquage au sol la possibilité pour les vélos d'emprunter les voies de bus quand elles ne sont pas au centre.

Reportage avec des cyclistes à Amiens

  • 500 places de parking vélo en plus

Pour favoriser la pratique du vélo en ville, il faut un équipement complet. D'ici 2019, 500 places de stationnement vélo seront installées. Ces arceaux seront notamment localisés près des arrêts de bus pour favoriser la complémentarité avec le BHNS. Pour les utilisateurs de vélo qui souhaitent réserver une place dans une consigne fermée, comme il en existe près de la gare, ce sera plus simple car 180 places de ce type seront crées d'ici le printemps 2019. Actuellement, il faut compter environ un an d'attente pour en obtenir une.

  • Trois nouvelles stations Vélam

En lien avec le gestionnaire du réseau de vélos publics, J.C Decaux, la métropole annonce aussi l'arrivée de trois nouvelles stations de Vélam. Deux importantes (20 vélos) seront situées près du futur campus de la citadelle et près de la cité scolaire. Une autre de taille intermédiaire sera elle située près du collège Saint-Martin. Actuellement, 250 vélos sont à disposition dans Amiens.

  • Des sas pour les vélos

Pour permettre le développement du deux roues dans les rues de la ville d'Amiens et des communes de la métropole, la collectivité veut multiplier les aménagements qui favorisent les sorties en vélo. Les sas, ces lignes qui permettent aux vélos d'être devant les voitures à l'arrêt aux feux tricolores seront développés. "Mais il en faut pour tout le monde", rappelle le président d'Amiens Métropole. Alain Gest reste ferme vis à vis de ceux qui ne respectent pas, par exemple l'interdiction de circuler sur les trottoirs pour les cyclistes de plus de huit ans.

  • Le "chaussidou" en test rue de Rouen

Ça vient de Belgique. Le chaussidou est un axe qui permet la cohabitation entre vélos et voitures avec la priorité donnée aux premiers. Ce dispositif sera prochainement testé dans le bas de la rue de Rouen. "Il pourrait être étendu par la suite", indique Alain Gest.

  • Un coup de pouce financier pour les agents cyclistes

C'est l'une des mesures fortes annoncées ce vendredi par la métropole d'Amiens. A partir du premier janvier 2019, la collectivité va débloquer une aide financière pour les agents qui empruntent leurs vélos pour les trajets domicile-travail-domicile. "Les modalités restent à définir mais le plafond d'aide sera fixé à 200 euros par personne", explique Alain Gest. Au total, cette mesure, déjà appliquée dans certaines entreprises privées depuis le vote de la loi de transition énergétique devrait coûter 100 000 euros par an. 3 400 agents travaillent pour la métropole et la ville d'Amiens.

Alain Gest, président d'Amiens Métropole

  • La fin de la coupure Amiénoise pour la vélo-route

C'est une coupure dans la vélo-route qui relie l'est de la Somme à la façade maritime. A Amiens, les cyclistes empruntant cette voie verte, le long de la Somme se retrouvaient dans les rues d'Amiens, au milieu des voitures. Ce sera terminé à partir de cet été avec l'aménagement des berges du parc Saint-Pierre pris en charge par la métropole et le conseil départemental.