Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Il faudrait être plus radical pour réserver une voie entière sur la rocade bordelaise au co-voiturage"

-
Par , France Bleu Gironde

La mobilité est devenue la priorité des Bordelais et des métropolitains. Un conseiller municipal d'opposition aimerait des solutions ambitieuses pour régler les problèmes de circulation. Nicolas Guenro a fait des propositions ce mardi sur France Bleu Gironde.

Nicolas Guenro, conseiller municipal d'opposition et directeur de Citiz, les voitures en auto-partage à Bordeaux.
Nicolas Guenro, conseiller municipal d'opposition et directeur de Citiz, les voitures en auto-partage à Bordeaux. © Radio France - Aurélie BAMBUCK

Bordeaux, France

Nicolas Guenro, le conseiller municipal d'opposition et directeur de Citiz, les voitures en auto-partage à Bordeaux, était ce mardi l'invité de France Bleu Gironde. Il a commenté les propositions du maire Nicolas Florian, pour améliorer les déplacements à Bordeaux. Pour l'élu, les solutions sont incomplètes, les enjeux sont métropolitains et doivent s'organiser bien au delà de Bordeaux. Pour Nicolas Guenro, il faudrait organiser des transports circulaires autour des boulevards, travailler sur l'interconnexion de tout ce qui a été fait comme les lignes B et C du tramway. Enfin le directeur de Citiz aimerait développer les places d'auto-partage pour atteindre 1 000 places à Bordeaux alors qu'il n'en a que 56 aujourd'hui. Quant à la rocade, une seule solution pour diminuer le nombre de voitures : le co-voiturage. Nicolas Guenro estime qu'il faut être plus radical et réserver une voie entière au co-voiturage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu