Transports

La mortalité routière repart à la hausse depuis le début de l'année en Haute-Vienne et en Corrèze

Par Jérôme Edant et Géraldine Marcon, France Bleu Limousin mardi 15 septembre 2015 à 17:41

Le nombre de victimes d'accidents est en hausse dans le département.
Le nombre de victimes d'accidents est en hausse dans le département. © Max PPP - Eric Roger

A l’occasion de l’ouverture de la semaine européenne de la mobilité, coup de projecteur sur la sécurité routière dans notre région, avec toujours trop d'accidents. Les préfectures de Haute-Vienne et de Corrèze communiquaient ce mardi les bilans des accidents sur les 10 dernières années.

En Haute-Vienne et en Corrèze, les préfectures viennent de dresser le bilan des accidents sur les 10 dernières années, avec d'abord une note plutôt positive : le nombre de victimes a régulièrement baissé sur cette période, une soixantaine de morts par an en Haute-Vienne jusqu'au début des années 2000 pour atteindre 19 victimes en 2011. Même tendance en Corrèze où l’on passe de 33 tués en 2003 à 15 en 2011. Mais la tendance repart à nouveau à la hausse, depuis janvier 2015 par exemple, on compte déjà 17 et 15 victimes dans nos départements.

Ce bilan permet également de comprendre où ont lieu les accidents les plus graves. Dans la majorité des cas (plus de la moitié), c’est sur les routes départementales. En 10 ans en Haute-Vienne, on y dénombre 157 morts, 841 blessés graves et plus de 1.000 blessés légers. A l'inverse, les autoroutes A20 et A89 sont beaucoup plus sûres avec huit fois moins d'accidents graves. Quant aux nationales, tout dépend de l'infrastructure, et ça se confirme, la RN 147 entre Limoges et Bellac est l'un des points noirs de la région. Selon les statistiques, il y a presque cinq fois plus de risque d'accident mortel que sur la nationale 141. Le préfet de la Haute-Vienne lancera, au mois d’octobre, une étude et une réflexion pour abaisser la limitation de vitesse à 80 km/h sur cette nationale 147.