Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La Nationale 7 à 80 km/h dans la Drôme a-t-elle convaincu?

lundi 8 janvier 2018 à 20:26 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Un Comité Interministériel de la Sécurité Routière devrait décider ce mardi après-midi d'abaisser à 80km/h la vitesse autorisée sur les routes secondaires. Une mesure testée dans la Drôme depuis plus de deux ans sur la Nationale 7.

La portion de Nationale 7 à 80km/h dans la Drôme
La portion de Nationale 7 à 80km/h dans la Drôme © Radio France - Nathalie Rodrigues

Trois portions de route en France ont mené cette expérimentation, dans l'Yonne, en Haute-Saône, et donc dans la Drôme. Sur dix-huit kilomètres entre Gervans et le péage d'autoroute Valence Nord, la Nationale 7 est limitée à 80 km/h depuis le 1er juillet 2015.

Aucun bilan chiffré communiqué à ce jour

Ce tronçon avait été choisi parce que particulièrement accidentogène expliquait le Préfet de la Drôme de l'époque, Didier Lauga : "en dix ans, entre 2005 et 2014, nous avons eu 64 accidents et 11 tués." Deux ans et demi après le début de l'expérimentation, aucun bilan chiffré n'a été communiqué. Plusieurs élus locaux le réclament au Premier Ministre : Gilbert Bouchet, sénateur de la Drôme; Mathieu Darnaud et Jacques Genest, sénateurs de l'Ardèche; Fabrice Brun, député de l'Ardèche. 

Des usagers loin d'être convaincus

Des habitués de cette portion de Nationale 7 constatent que la limitation à 80km/h n'est pas toujours respectée par les automobilistes.

"Je suis plutôt à 90 oui, et je me fais doubler. Je ne vois pas l'intérêt d'être à 80 km/h sur une route de cette qualité, sur une petite départementale pourquoi pas. Il y a juste le radar au milieu qui nous fait ralentir un peu" - Romain, sur la Nationale 7 au moins une fois par semaine.

Certains usagers ne sont pas convaincus par l'argument sur les vies épargnées. D'après la Sécurité routière, abaisser de 10 km/h permettrait de sauver entre 200 et 400 vies par an.

"Quand il y a des accidents, c'est qu'il y a des cons qui roulaient trop vite. Pas à 90. Plus vite que ça." - Michel, un habitué de la Nationale 7

"Quand il y a un impact à 80km/h, il est moins fort. Mais à ce moment là, on descend à 60 à l'heure et on divise encore par deux le nombre de tués" - Lucien Bonnet, ancien maire de Pont de l'Isère

Quelques automobilistes seulement approuvent la mesure, ou tentent d'y voir des points positifs.

"Entre 80 et 90 km/h, sur des petits parcours, on ne perd pas beaucoup de temps. Si ça peut aider à sauver des vies, il faut y aller" - Arnaud

"C'est une économie de gazole, c'est bien pour la nature, on s'y pliera" - Sébastien

Des usagers de la Nationale 7