Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La navette sans chauffeur de Pibrac, près de Toulouse, a accueilli 15 000 passagers

lundi 28 août 2017 à 6:00 Par Leila Mechaouri, France Bleu Occitanie et France Bleu

Depuis le début de l'été, la navette sans chauffeur de Pibrac, dans la métropole toulousaine, a attiré 15 000 passagers. On monte à bord.

La navette sans chauffeur de Pibrac devrait arriver à l'automne sur les allées Jules Guesde à Toulouse.
La navette sans chauffeur de Pibrac devrait arriver à l'automne sur les allées Jules Guesde à Toulouse. © Radio France - Leïla Méchaouri

Pibrac, France

Depuis sa mise en place au début de l'été, 15 000 passagers ont testé la navette sans chauffeur de Pibrac, dans l'agglomération toulousaine. Une expérimentation de la Toulouse Métropole (dans le cadre des projets "Smart City") et de la société toulousaine EasyMile. Ce minibus autonome effectue chaque jour un circuit de 700 mètres à 15 km/h, sur une route non ouverte à la circulation.

Toutefois en France, même les bus sans chauffeur doivent en avoir un! C'est la loi, il faut obligatoirement la présence d'un titulaire du permis "transports publics". Quatre opérateurs se relaient donc pour accueillir les passagers et vérifier que le trajet se passe bien.

Le minibus autonome restera à Pibrac jusqu'en novembre, avant d'être testé sur les allées Jules Guesde à Toulouse. A terme, la municipalité de Pibrac voudrait pérenniser cette navette pour faire le trajet entre le nouveau lycée et la gare.

Leïla Méchaouri est montée à bord pour France Bleu Toulouse.