Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La neige arrive en Côte-d’Or : quels pneus pour votre voiture ?

jeudi 30 novembre 2017 à 20:02 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

La neige s'invite sans attendre l'hiver, et chez les garagistes, c'est l'affluence des retardataires qui souhaitent faire monter des pneus hiver sur leur véhicule.

Les carnets de rendez-vous affichent presque complet chez les distributeurs et monteurs de pneus.
Les carnets de rendez-vous affichent presque complet chez les distributeurs et monteurs de pneus. © Radio France - Jacky Page

Chenôve, France

Depuis quelques jours et l'annonce de l'épisode neigeux, Ludovic Chanut, gérant de la société SORECA Pneus à Chenôve, voit affluer les demandes, comme d'habitude, à la dernière minute, et du coup, les fournisseurs ont du mal à suivre : « on a de gros soucis de disponibilités. Il y a un afflux déjà au niveau des transports, qui bloquent. Et puis il y a aussi les fabricants qui n’anticipent pas forcément. Ils fabriquent les pneus, deux, trois ou quatre mois à l’avance, et ce n’est jamais facile d’avoir les bonnes quantités au bon moment. »

Pour Gérard, pas de souci, ce client a quatre roues montées en pneus hiver, qu'il laisse en gardiennage au garage : « à la période actuelle, c’est plutôt rassurant. Au niveau de la tenue de route sur neige, comme je roule pas mal l’hiver et que je monte parfois en station de sports d’hiver, c’est plus intéressant d’avoir des pneus neige ». Dans l'atelier, les mécaniciens sont en train de monter quatre pneus hiver sur une voiture. L’un d’eux, Mickaël, en profite pour procéder à quelques vérifications : « on tombe parfois sur de mauvaises surprises, il n’y a plus de freins, ou énormément de jeu au niveau de la direction, ça arrive assez régulièrement ».

Pneus hiver ou 4 saisons ?

Combien de pneus hiver faut-il avoir sur son véhicule ? « Deux c’est mieux que rien, mais il vaut mieux quatre, l’avant pour tout ce qui est motorisation, mais aussi l’arrière pour la stabilisation en virage et en rond-point ». Quel type choisir, hiver ou quatre saisons qu’on peut utiliser toute l’année ? Ludovic Chanut précise que le pneu hiver, aussi nommé pneu contact est le seul à pouvoir aller directement sur le verglas, sur les routes froides et la neige. Le pneu quatre saisons n’est pas à 100% contact, il est mixte et a ses limites. « On ne peut pas avoir un excellent pneu été et un excellent pneu hiver, tout en un. On doit faire des compromis et le quatre saisons est un pneu moyen qui peut correspondre à la région dijonnaise où il y a peu de neige ».

Les pneus contact peuvent équiper seulement deux roues, mais il est préférable, pour plus d'efficacité, d'en avoir quatre. - Radio France
Les pneus contact peuvent équiper seulement deux roues, mais il est préférable, pour plus d'efficacité, d'en avoir quatre. © Radio France - Jacky Page

Une dépense utile, mais qui pèse dans un budget

Les automobilistes sont-ils tous convaincus par la nécessité des pneus neige ? Pas vraiment, selon l’Automobile club, puisqu'en France, 80% d'entre eux gardent en permanence des modèles d' été. C'est le cas de Rkia. La jeune femme vient de passer commande de pneus neufs, mais d’été. « Ici, le verglas ça n’est que deux ou trois semaines, donc je fais attention, et je fais avec, pour éviter les dépenses. » Le coût peut-être un frein effectivement. Comptez entre 300 et 350 euros pour équiper un petit véhicule, et jusqu'à 600 euros pour des pneus de 17, 18 ou 19 pouces. La mode des véhicules de type SUV, avec de grosses roues, n’arrange pas les choses et augmente le budget des usagers.

Pas obligatoire, mais conseillé

Obligatoires en Allemagne et au Luxembourg, ces équipements ne le sont pas chez nous. Mais en cas d’accident, vous risquez d’avoir de mauvaises nouvelles de votre assureur. Céline Kastner, responsable juridique à l’Automobile club, met en garde : « si vous avez un accident, parce que vous n’avez pas un équipement adapté, que vous dérapez et que vous allez cogner un poteau, un arbre ou un autre véhicule, votre responsabilité sur le terrain du contrat de l’assurance sera engagée, et selon votre contrat, vous pourriez supporter une franchise assez importante ».