Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Transports

Retour à un trafic normal sur la ligne 1 du métro après la panne géante

samedi 23 janvier 2016 à 7:38 Par Samuel Aslanoff, France Bleu Paris et France Bleu

Peu avant 9h samedi, la RATP a annoncé le retour à un trafic normal après la panne informatique qui a affecté la ligne 1 du métro vendredi en fin de journée. Tous les passagers avaient dû être évacués. Une première pour la RATP qui a présenté ses excuses.

La station de métro La Défense Illustration
La station de métro La Défense Illustration © Maxppp - Olivier Boitet

Paris, France

Les équipes de la RATP ont oeuvré toute la nuit après la panne géante qui a paralysé toute la ligne 1 du métro et il a fallu attendre 8h30 ce samedi matin pour que le trafic puisse reprendre progressivement.  Vingt minutes plus tard, peu avant 9h, la RATP pouvait annoncer le retour à un trafic normal sur l'ensemble de la ligne 1.

La RATP a également présenté ses excuses, dans un communiqué publié ce matin, précisant que ses équipes étaient restées mobilisées toute la nuit pour permettre la reprise du trafic.

Hier, toutes les rames se sont subitement arrêtées de rouler à 16h55. Il y en avait 41 en circulation dont 16 sous tunnel entre deux stations et l'évacuation a été longue. Une centaine d'agents de la RATP a été mobilisée pour faire sortir les passagers et l'évacuation s'est achevée à 19h38. Certains passagers sont donc restés bloqués près de 2h30.

A l'origine de la paralysie, un dysfonctionnement exceptionnel : une panne des équipements au sol, ces appareils situés sur les voies qui communiquent les données de signalisation et de sécurité aux navettes automatisées. Les rames ne recevant plus ces données, il a fallu arrêter totalement la circulation sur la ligne qui est entièrement automatisée. Cette panne est une première, selon la RATP.