Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La préfecture de la Haute-Vienne donne son feu vert à l'Hyperloop

jeudi 8 novembre 2018 à 11:54 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin et France Bleu

Le projet d'Hyperloop franchit une étape importante en Haute-Vienne. Le préfet donne son feu vert à la construction de la piste d'essai de ce "train du futur" à Droux dans le nord du département. La société Transpod devrait lancer les travaux au printemps prochain.

La préfecture de la Haute-Vienne donne son accord pour construire le centre d'essai de l'Hyperloop
La préfecture de la Haute-Vienne donne son accord pour construire le centre d'essai de l'Hyperloop - © Transpod

Droux, France

Le préfet de la Haute-Vienne donne son aval à la construction de la piste d'essai de l'Hyperloop, ce projet de train futuriste qui circulerait à plus de 1000 km/h dans un réseau de tubes. C'est une étape importante pour la société canadienne Transpod, qui souhaite installer son centre d'essai et de développement à Droux dans le nord de la Haute-Vienne. Il ne manque plus que le permis de construire qui émanera dans quelques jours de la mairie.

L'Etat soutient ouvertement le projet Hyperloop

Avant même d'exister, le projet d'Hyperloop avance donc déjà très vite. Il faut dire que l'Etat n'a pas traîné, bien au contraire, pour étudier et mener à bien ce dossier. C'est même une volonté affirmée du préfet qui y voit "une chance pour le territoire". Le calendrier serré est donc respecté pour l'instant et les travaux de construction du centre d'essai devraient débuter au printemps, au plus tard en avril. Les essais, eux, commenceront fin 2019 ou début 2020 pour durer 4 à 5 ans.

D'ores et déjà une phase de pré-industrialisation

Mais en parallèle, la société Transpod cherche d'ores et déjà des investisseurs pour développer l'exploitation de l'Hyperloop. Si elle lance cette phase dès maintenant, c'est pour être opérationnelle dès que le concept sera techniquement abouti. Elle réfléchit même à un corridor Hyperloop entre le nord et le sud de la France, avec un tronçon Paris-Toulouse via Limoges. Histoire qu'après la mise au point de l'Hyperloop dans le centre d'essais de Droux, la Haute-Vienne profite aussi de la desserte du futur.