Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La préfecture du Morbihan dénonce des comportements intolérables sur la route

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Plusieurs grands excès de vitesse ont été relevés sur les routes du département. La vitesse moyenne ne cesse d'augmenter alors que les chiffres de mortalité sont mauvais pour la deuxième année consécutive. La préfecture du Morbihan indique aussi que tous les radars vont être opérationnels sous peu.

La vitesse est responsable d'un tiers des accidents dans le département et le chiffre augmente chaque année
La vitesse est responsable d'un tiers des accidents dans le département et le chiffre augmente chaque année © Radio France - Annaïg Haute

Ce n'est pas la première fois que la préfecture du Morbihan tire la sonnette d'alarme sur les comportements dangereux sur les routes du département. Les chiffres de mortalité routière au plan national viennent de remonter (+3,9%) en janvier après une baisse historique en 2018. Mais dans le Morbihan, la tendance est mauvaise : cela fait deux années de suite que le nombre de morts sur les routes augmente. Avec 46 tués l'an dernier, l'année 2018 a été la pire de ces dernières années.

185 km/h sous stupéfiants

Samedi dernier, les gendarmes ont intercepté trois conducteurs pour de grands excès de vitesse (plus de 50 km/h au-dessus de la limite) en l'espace d'une heure : le premier sur la RN 166 à 194 km/h, le deuxième sur la même route à 185 km/h (et un contrôle positif aux stupéfiants) et le dernier à 158 km/h à moto sur la départementale 1 (limitée à 80 km/h).

Les radars bientôt tous réparés 

La préfecture constate que la vitesse moyenne sur les routes départementales est en nette augmentation tout comme la part de la vitesse dans la cause des accidents (27% en 2018, 33% en 2019).  Les autorités y voient la conséquence de la dégradation des radars automatiques ces derniers mois. Elles indiquent que la remise en état du parc est en cours et que toutes les machines seront opérationnelles prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu