Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La RATP ouvre deux centres de dépistage dans le métro

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Deux centres de dépistage sont installés dans les stations Châtelet-les-Halles et Bobigny-Pablo Picasso, depuis ce mercredi. Les voyageurs peuvent se faire tester le matin et le soir aux heures de pointe.

Le centre de dépistage installé à Châtelet-les-Halles est ouvert du lundi au vendredi, aux heures de pointe
Le centre de dépistage installé à Châtelet-les-Halles est ouvert du lundi au vendredi, aux heures de pointe © Radio France - Emilie Defay

Se faire tester à la sortie du RER dès 6h00 du matin, c'est désormais possible! Un centre de dépistage a ouvert mercredi dans la salle d'échange RER de la station Châtelet-les-Halles. Et un deuxième suivra jeudi à la station Bobigny-Pablo Picasso, sur la ligne 5 du métro. Ce dispositif mis en place par la RATP, en partenariat avec l'Agence Régionale de Santé (ARS), Ile-de-France-Mobilités (IDFM) et la Région, va être testé pendant deux semaines.

"L'idée est de venir au devant des voyageurs, qu'ils puissent bénéficier de ce service sur leur trajet sans perdre de temps", explique Valérie Delvaux, coordinatrice des projets expérience clients à la RATP. Les centres sont ouverts du lundi au vendredi, aux heures de pointe (de 6h00 à 10h00 et de 17h00 à 21h00)."Ce test va nous permettre de voir si cela répond à un besoin et le cas échéant, on verra s'il est intéressant de pousuivre ce dispositif"

Résultat au bout de 15 minutes

Au centre de dépistage installé à Châtelet, Nicolas attend les résultats du test antigénique qu'il vient de passer, en sortant du RER. "Je n'avais absolument pas prévu de venir ici mais comme on m'a gentiment proposé, je me suis dit pourquoi pas?". Des médiateurs de la Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS), chargée de la gestion de ces centres, vont en effet à la rencontre des voyageurs pour les informer et les inciter à se faire tester. 

Quinze minutes plus tard, le résultat tombe : test négatif. Nicolas va pouvoir aller au bureau l'esprit tranquille. "Tout est fait pour que ça aille vite, on sait que les gens sont pressés", explique Sabou, une médiatrice de la FFSS. Des tests PCR sont également réalisés avec communication des résultats par le laboratoire au bout de 24 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess