Transports

La Région propose 15 millions d'euros et relance le projet de gare TGV de Montélimar

Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 19 janvier 2017 à 19:26

TGV (image d'illustration)
TGV (image d'illustration) © Maxppp - DR

Pour la première fois, la Région accepte de participer au financement de la gare TGV à Allan, près de Montélimar (Drôme). Ce projet, vieux de plus de 10 ans, est donc relancé.

Il y a trois ans, Franck Reynier, le député maire UDI de Montélimar avait mis le projet en pause et espérait un changement de majorité à la Région pour qu'enfin elle mette la main à la poche. L' équipe socialiste et écologiste de Jean-Jack Queyranne était opposée à cette gare, expliquant que ce n'était pas dans les missions de la Région de financer des gares TGV. Le Républicain Laurent Wauquiez a visiblement eu une oreille plus ouverte aux arguments de Franck Reynier. La suppression d'un aller-retour entre Paris et la gare de Montélimar Ville en décembre a aussi pesé dans la balance: ouvrir une gare TGV spécifique permettrait de conserver une meilleure desserte.

Une gare moins chère que les 100 millions d'euros prévus jusqu'ici

Lors du dernier chiffrage, la construction de la gare TGV de Montélimar coûtait 100 millions d'euros. L' idée désormais, c'est de faire un projet un peu plus modeste, un peu moins cher, de l'ordre de 75 millions d'euros. Une nouvelle étude va être menée, elle doit durer 6 mois.

Nouveau tour de table avec tous les financeurs dans six mois

Ensuite, tous les financeurs devront se remettre autour de la table pour confirmer leur participation: le Département de la Drôme s'est engagé sur 15 millions d'euros, l'agglomération de Montélimar sur 5 millions. L'Etat avait promis de financer la moitié du projet; c'était sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il faudra que cette décision soit confirmée. Franck Reynier invite encore le Département de l'Ardèche à participer: la gare TGV pourrait faciliter la vie des visiteurs de la Caverne du Pont d'Arc par exemple.