Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La régulation dynamique de la vitesse comme solution aux bouchons sur l’A 33

vendredi 29 septembre 2017 à 20:55 Par Mohand Chibani, France Bleu Sud Lorraine

L’A 33-Contournement de Nancy est l’un des axes les plus fréquentés de la région. Pour éviter les bouchons : un dispositif de régulation dynamique de la vitesse va mis en place entre Laxou et Saint Nicolas de Port

Panneau à message variable dédié à la régulation dynamique des vitesses
Panneau à message variable dédié à la régulation dynamique des vitesses © Maxppp - Maxppp

Nancy, France

65 000 véhicules par jour dont 20% de poids lourds empruntent cet axe tous les jours. D’ici 2030, le trafic pourrait atteindre 70 000 véhicules par jour pour chaque sens de circulation entre l’échangeur de Laxou et Saint Nicolas de Port. Aux heures de pointes, les difficultés de circulation sont quasi quotidiennes, sans compter les nombreux accidents enregistrés.

Des pics de 4000 véhicules/heure ont été enregistrés sur l'A 33 - Maxppp
Des pics de 4000 véhicules/heure ont été enregistrés sur l'A 33 © Maxppp - Maxppp

Objectif : réduire les bouchons et les accidents

C’est la raison pour laquelle, la direction interdépartementale des Routes de l’Est (DIR Est) a investi 4 millions d’euros pour mettre en place un dispositif de régulation dynamique dont le principe est de faire circuler tous les véhicules à la même vitesse. Des panneaux lumineux à message variables afficheront des vitesses entre 70 et 110 kms/ en fonction de la densité du trafic. Le système a fait ses preuves explique Antoine Vogrig, directeur de l’exploitation de la DIR Est « Nous avons mis en place ce dispositif sur l’A 31, entre Richemont et la frontière luxembourgeoise, les résultats montrent une réduction du temps congestionné, une baisse significative du nombre d’accidents et à mesure que les gens vont comprendre et adhérer à la mesure, le bénéfice sera encore plus important »

Il y aura d'abord une période d'observation, Morgan Tanguy, directeur de cabinet du préfet de Meurthe et Moselle

Mais comme toute règle doit s’accompagner de sanctions, les forces de l’ordre veilleront au bon respect des limitations, même si assure Morgan Tanguy, le directeur de cabinet du préfet « ce n’est vraiment pas l’objectif, les fonctionnaires de la CRS autoroutière respecteront d’abord une période d’observation et d’accompagnement des automobilistes, puis viendra le temps des sanctions si l’on s’aperçoit que la régulation de la vitesse n’est pas respectée »

Comme pour l’A 31, un dispositif d’évaluation va être mis en place pour déterminer les effets réels de la régulation dynamique des vitesses sur cet axe A 33 – Contournement de Nancy