Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : les achats de camping cars s'enchaînent à la concession Jeanniot Loisirs à Vesoul

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à une entreprise ou à une filière économique de notre région. Ce vendredi, le concessionnaire de camping cars Jeanniot Loisirs à Vesoul. Son patron, Christophe Jeanniot, voit ses ventes de véhicules augmenter d'environ 20% en ce début du mois de juin.

Camping car en bord de mer (photo d'illustration)
Camping car en bord de mer (photo d'illustration) © Maxppp - Tim Somerset

L'autonomie, purement pratique, du camping car séduisait déjà de plus en plus d'adeptes avant le confinement forcé par la pandémie du coronavirus en France. Et le déconfinement vient confirmer cette tendance, confirme Christophe Jeanniot à Vesoul (Haute-Saône). Contraint de fermer boutique du 17 mars au 10 mai et de placer sa vingtaine de salariés en chômage partiel, le patron de la concession Jeanniot Loisirs (Groupe CLC) -spécialisée dans le camping car- voit actuellement de nombreux clients défiler et surtout acheter des véhicules ! "+20% de ventes environ sur ce début de mois de juin, par rapport à un mois de juin normal. On a vendu par exemple une dizaine camping cars durant la semaine du 2 juin". C'est-à-dire depuis la fin de la limitation de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, précise Christophe Jeanniot qui rappelle qu'une grande partie de ses clients ne résident pas en Franche-Comté. 

"Pendant les deux mois de confinement, jusqu'à notre réouverture le 11 mai, on n'avait déjà rien vendu ou presque : seulement 5 à 6% de de ventes, via internet... Et ensuite, _depuis la mi-mai_, à cause des 100 km : on a 'juste' vendu l'équivalent de ce qu'on vend habituellement en mai"... Sur les trois mois de mars, avril, mai, "on a ainsi réalisé que 25% de notre chiffre d'affaires habituel à cette période" qui est traditionnellement la plus importante en terme de ventes pour tous les concessionnaires de camping cars. 

Beaucoup de stocks encore sur le parking de la concession à Vesoul

Les acheteurs sont de nouveau au rendez-vous. Et ils ont aussi l'embarras du choix chez Jeanniot Loisirs à Vesoul. Sur le parking de la concession, il y a encore actuellement environ 70 camping cars en stocks "alors que c'est une quarantaine en temps normal à cette période de l'année... parce qu'en plus, le confinement a débuté en plein durant notre semaine de portes ouvertes du printemps où on 'rentre' toujours beaucoup de nouveaux véhicules en concession".

Pour les camping cars, neufs comme d'occasion, les ventes sont bien reparties en ce début juin chez Jeanniot Loisirs à Vesoul. Pour la location, de plus en plus prisée également, en revanche, "pour l'instant, ce n'est pas aussi flagrant", indique Christophe Jeanniot. "C'est vrai, la location est très porteuse depuis quelque temps déjà pour tous les concessionnaires, mais chez nous la proportion d'acheteurs est plus grande que celle des loueurs en ce moment : c'est sans doute lié au fait notamment que _les différentes directives gouvernementales sont encore un peu floues_, en France comme dans les pays voisins, pour les séjours de vacances cet été"...

Retrouvez la chronique "La relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Besançon.

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de  déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise ou une filière emblématique de notre région (fleuron  industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess