Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : les centres de contrôle technique tournent à plein régime

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Chaque jour, France Bleu Champagne-Ardenne s’intéresse à un secteur économique. Pendant le confinement, beaucoup de centres de contrôle technique ont fermé et beaucoup d'automobilistes se sont abstenus. Conséquences, les centres de contrôle technique sont débordés.

Les véhicules dont la date-limite de contrôle technique tombait pendant le confinement disposent d'un délai supplémentaire
Les véhicules dont la date-limite de contrôle technique tombait pendant le confinement disposent d'un délai supplémentaire © Radio France - Nathalie Doménégo

Depuis le 11 mai, les centres de contrôle technique débordent d'activité.  

À Charleville-Mézières, le centre Securitas, géré par Bruno Granata est bien resté ouvert pendant le confinement, mais il n'accueillait essentiellement que des véhicules de premières nécessité (le parc automobile du centre hospitalier Manchester, les véhicules de l'Armée, les taxis...). Il ne voyait passer que 5 à 7 véhicules par jour et a placé son salarié au chômage partiel.  

Depuis le 11 mai, l'employé a repris du service et rattrape les heures perdues. Au lieu d'ouvrir de 8h à 18h avec une pause méridienne, les journées continues débutent à 7h et s'achèvent à 19h. 40 véhicules sont contrôlés chaque jour, alors que le centre en reçoit environ 25 en temps normal (650 par mois au lieu de 400 à 450).  

Dans un premier temps, le gouvernement avait accordé aux automobilistes dont l'échéance du contrôle technique arrivait pendant le confinement un délai supplémentaire jusqu'au 23 juin. Mais comme les centres sont complets, un nouveau report a été accordé. Les véhicules dont la date limite tombait entre le 12 mars et le 23 juin dispose de 104 jours supplémentaires pour passer l'examen.  

Pendant le confinement, le chiffre d'affaires est tombé à 30% de l'activité normal, mais le contrôle technique restant obligatoire, le retard sera rattrapé. "En deux mois", estime Bruno Granata.  

Contrôle technique
Contrôle technique © Radio France - Patrick Vincent

Un petit conseil du professionnel si votre voiture n'a pas roulé beaucoup pendant le confinement. Pour les diesels avant d'amener votre véhicule au contrôle technique, roulez un peu en sur-régime histoire de décrasser les filtres anti pollution  

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 tous les jours sur France Bleu Champagne-Ardenne.

France Bleu Champagne-Ardenne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

  • Auto
Choix de la station

À venir dansDanssecondess