Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La RN 116 restera fermée "au minimum trois semaines"

-
Par , France Bleu Roussillon

Lors d'une conférence de presse ce mercredi soir à Prades, les autorités ont annoncé que la coupure de la Nationale 116 allait se prolonger plusieurs semaines. La rupture d'un canal d'irrigation serait à l'origine d'un important glissement de terrain qui n'est pas encore stabilisé.

La chaussée déformée de la RN 116
La chaussée déformée de la RN 116 © Radio France - François David

La parole de l'Etat était très attendue depuis la fermeture de la route Nationale 116 dans les deux sens de circulation entre Fontpedrouse et Sauto ce lundi. Selon le préfet: la "durée de fermeture de la route sera longue"  et prendra "au minimum trois semaines" car la zone est encore "très dangereuse et non-stabilisée". Selon les autorités, c'est la rupture d'un canal d'irrigation en surplomb de la nationale qui serait à l'origine du glissement de terrain qui a gravement endommagé la chaussée.

Un glissement de terrain de 500.000 m3 !

Pour Hubert Ferry-Wilczek, directeur régional de la direction interdépartementale des routes sud-ouest, _"l'origine principale du mouvement de terrain s'explique par la rupture d'un canal d'irrigation se trouvant en surplomb de la route"  _et dont l'eau s'est déversée sur la zone, s'ajoutant à celle des intempéries de la tempête Gloria.

Fragilisé et obstrué en partie par des chutes de pierres, ce canal de Canaveilles, qui draine une partie des eaux de surface et de fonte des neiges, a débordé dans le versant situé en amont de la zone où est survenu le glissement de terrain, estimé à 500.000 m3 ! Cette arrivée massive d'eau et la poussée qui s'en est suivi a provoqué une déformation de la chaussée sur une centaine de mètres de largeur, avec des écarts de niveaux de plus d'un mètre de hauteur ! 

Les travaux devront attendre la stabilisation de la zone

La première action des équipes de la DIRSO  a été de stopper ces arrivées d'eau responsables du mouvement de terrain. Pour ce faire, le canal de Canaveilles a été sectionné en amont de la zone de glissement, mais également  à l'aplomb de celle-ci grâce à l'intervention d'un hélicoptère. 

Un système de surveillance automatique a été installé pour surveiller les mouvements du versant de la montagne, avec déclenchement d'une alarme en cas de rupture brutale. Un dispositif indispensable pour sécuriser la zone en prévision des futurs travaux.

Ce n'est qu'une fois l'eau drainée et le terrain stabilisé que la phase de diagnostic pourra se dérouler. Si les ouvrages d'art de cette section de la RN 116 ne sont pas touchés, le chantier pourrait durer deux semaines. En revanche, si le pont et le mur de soutènement sont atteints, les travaux devront se prolonger sur plusieurs semaines.

D'importants moyens mobilisés

Depuis le 23 janvier la Dirso a déjà investi près de 500.000 euros sur le traitement du premier éboulement survenu sur ce même secteur de la RN 116 ainsi que sur la réparation des pare-blocs endommagés. Des sommes qui n’intègrent pas le traitement de la déformation en cours ni les travaux de remise en état des filets métalliques qui seront réalisés par la suite. De son côté le préfet a affirmé que "l'Etat mettra tous les moyens nécessaires" pour remettre en service la route.

Une réunion interministérielle est d'ailleurs programmée ce jeudi 6 février à 15h selon la député LREM des Pyrénées Orientales Laurence Gayte qui espère "un message fort du gouvernement" pour la réfection de la RN 116.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu