Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Rochelle : des panneaux pour que piétons et cyclistes respectent mieux les règles de circulation

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Vous les avez peut-être aperçus en vous promenant à La Rochelle : des panneaux appellent cyclistes, piétons, mais aussi trottinettes électriques à respecter les règles de circulation. Une mesure pédagogique qui ne convainc pas tous les Rochelais.

Les panneaux sont là pour rappeller les règles aux usagers
Les panneaux sont là pour rappeller les règles aux usagers © Radio France - Manon Klein

Des bousculades, ou des injures : les relations entre cyclistes et piétons ne sont pas toujours simples dans certains secteurs de La Rochelle. Si vous avez l'habitude de passer par le Vieux-Port pendant la saison estivale, vous avez sans doute déjà été témoin d'accrochages. "C'est infernal", "C'est la guerre": les Rochelais ne manquent pas d'adjectifs pour décrire ce qu'ils pensent de la circulation dans le secteur. C'est pour tenter de calmer les tensions que des panneaux indiquant à chacun son espace de circulation viennent d'être installés dans l'agglomération rochelaise.

Une approche pédagogique

"Je ne suis pas rassuré quand je suis sur le Vieux-Port, içi j'ai déjà été percuté par une cycliste ; je l'ai entendu sonner, mais je n'ai pas eu le temps de me pousser (...) elle est repartie sans s'excuser" témoigne Eddy. Ce piéton doute de l'efficacité des panneaux pédagogiques qui viennent d'être installés, et souhaite des mesures punitives comme le déploiement plus important de policiers municipaux pour effectuer des contrôles et, le cas échéant, distribuer des sanctions. "C'est vrai que certains Rochelais demandent un renforcement de la sécurité, mais dans un premier temps, on fait confiance au savoir-vivre, et on passe par la pédagogie" répond Jean-Marc Soubeste, adjoint aux mobilités urbaines à La Rochelle, qui n'exclut pas, en cas d'échec, le recours à d'autres solutions pour tenter d'apaiser les tensions.

Les pancartes sont déployées dans plusieurs secteurs de l'agglomération rochelaise
Les pancartes sont déployées dans plusieurs secteurs de l'agglomération rochelaise © Radio France - Manon Klein

Manque de clarté ?

La majorité des passants rochelais interrogés saluent l'installation des panneaux pédagogiques, mais ils sont plusieurs à souligner leur manque de visibilité : "Si vous ne me les aviez pas montré, je ne les aurait pas vus". Cyril, lui, propose une délimitation plus claire des espaces cyclistes et piétons, avec par exemple la mise en place de bacs en bordure pendant la période estivale, ou encore un renforcement de la signalisation au sol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu