Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

L'agglomération de La Rochelle étend son réseau de voies cyclables

-
Par , France Bleu La Rochelle

Une nouvelle piste cyclable a été inaugurée sous la pluie ce samedi à La Rochelle. D'autres verront le jour prochainement. L'agglomération voudrait étendre son réseau pour cyclistes de 100 kilomètres d'ici 2040.

Une nouvelle piste cyclable inaugurée sous la pluie à La Rochelle
Une nouvelle piste cyclable inaugurée sous la pluie à La Rochelle © Radio France - Manon Klein

La Rochelle, France

Une nouvelle voie cyclable d'un peu moins d'un kilomètre vient de voir le jour à la Rochelle, entre les quartiers de Villeneuve-les-Saline et Tasdon, un axe particulièrement accidentogène selon la communauté d'agglomération. D'autres pistes cyclables devraient prochainement voir le jour entre Laleu et la Palli, ou encore entre La Jarrie et la halte ferroviaire. L'agglomération a pour objectif de passer de 250 à 350 kilomètres de voies  sécurisées, chemins et pistes cyclables, d'ici 2040. Certains usagers et membres d'associations de cyclistes réclament, eux, plutôt une politique de dissuasion d'utilisation de la voiture.

Doubler le nombre de cyclistes

En étendant son réseau pour les cycliste, l'agglomération rochelaise souhaite encourager l'usage du vélo : On vise, à l'horizon 2030, à doubler la pratique du vélo sur l'ensemble de l'agglomération, de la passer de 7% à 14%" détaille Brigitte Desveaux, vice-présidente en charge des transports et de la mobilité à la communauté d'agglomération de la Rochelle.

On est la deuxième ville cyclable de France - Brigitte Desveaux

Les associations de cyclistes se réjouissent bien sûr de l'apparition de nouveaux axes sécurisés. Ce qui ne les empêche pas d'être parfois critiques. Concernant la nouvelle piste cyclable qui vient d'être inaugurée, Simone, membre de l'association Vélo pour tous, déplore la présence de piétons au niveau du pont Jean Moulin.  "Si on passe à deux en même temps, la route est étroite, et c'est dangereux car il y a les voitures qui roulent vite d'un côté, et un à-pic de l'autre" explique-t'elle. Cette cycliste chevronnée, qui ne se déplace plus qu'à vélo au sein de l'agglomération, réclame une signalisation plus visible pour indiquer aux piétons qu'ils n'ont pas le droit d'emprunter la voie réservée aux vélos.

Cohabitation difficile avec les autres usagers

De manière plus générale, Simone réclame des mesures plus contraignantes pour restreindre l'usage de la voiture en centre-ville. "Il y a beaucoup d'incivilités (...) On fait énormément d'aménagements pour les vélos, mais il y a toujours autant de voitures (...) et donc, comme les voitures n'ont plus assez d'espace, les conducteurs sont excédés" avance la cycliste.

Il faut faire en sorte que les voitures ne viennent pas en centre-ville - Simone, cycliste

Pour Brigitte Desveaux, qui représente l'agglomération, pas question d'interdire les voitures en centre-ville; "Nous sommes dans un pays démocratique, on ne peut pas contraindre les gens à choisir un autre mode de déplacement" argumente la vice-présidente en charge des transports et de la mobilité. "Si, on peut. C'est une volonté politique, vous ne l'avez pas" lui répond Simone.