Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La Rochelle : les plaisanciers reprennent la mer sous surveillance

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu
La Rochelle, France

La mer, espace de liberté. Mais pour sécuriser la plaisance, des règles s'imposent. Les Affaires maritimes et les gendarmes étaient là pour le rappeler, ce mercredi matin au large de La Rochelle. Une opération de sécurité sous le signe de la prévention.

Opération sécurité en mer au large de La Rochelle. La fin du confinement a sonné l'appel du large pour de nombreux propriétaires de bateaux. Mais mieux vaut vérifier son moteur avant de sortir en mer.
Opération sécurité en mer au large de La Rochelle. La fin du confinement a sonné l'appel du large pour de nombreux propriétaires de bateaux. Mais mieux vaut vérifier son moteur avant de sortir en mer. © Radio France - Julien Fleury

Une sortie en mer, ça se prépare ! Voilà le message passé mercredi matin dans la baie de La Rochelle par les Affaires maritimes et la gendarmerie. Opération de sécurité en mer, dans une optique de prévention. Trois autres journées de ce type sont programmées cet été. Elles s'ajoutent aux contrôles classiques organisés par chacun des services.

Au menu de ces contrôles : la vérification des papiers du bateau et de son capitaine, de la radio de bord, sans oublier les équipements de sécurité, gilets de sauvetage, fusées de détresse ou extincteur.  Une remise à niveau bienvenue, alors que la fin du confinement a sonné le départ d'une ruée vers le large, avec notamment beaucoup plus de pannes moteur que d'habitude.

10h20. Début de l'opération sécurité en mer, qui consiste à contrôler quelques plaisanciers au large de La Rochelle, en compagnie de quelques journalistes. L'heure est à la prévention.
10h20. Début de l'opération sécurité en mer, qui consiste à contrôler quelques plaisanciers au large de La Rochelle, en compagnie de quelques journalistes. L'heure est à la prévention. © Radio France - Julien Fleury

En mer, "on ne maitrise pas tout"

10h20, ce mercredi matin. Déjà beaucoup de voiles éparpillées sur le plan d'eau, au large de La Rochelle. A bord de la vedette Beryx des Affaires maritimes, trois contrôleurs dont Thierry : "même si c'est un espace de liberté, la mer c'est potentiellement dangereux, parce qu'on ne maîtrise pas tout."

D'où l'importance de bien se préparer : vérifier la météo, les marées, le moteur et le carburant, prévenir un proche à terre de sa destination. Sans oublier le matériel de sécurité.

Attention à la date de validité de l'extincteur

Thierry se hisse à bord d'un voilier barré par Marc, Lillois disposant d'un anneau aux Minimes : "Est-ce que vous pouvez me sortir trois brassières, s'il vous plait ?" Trois comme le nombre de passagers à bord. Gilets de sauvetage, fusées de détresse, Thierry vérifie la date de validité. Rien à signaler... jusqu'au sujet des extincteurs : "J'imagine que vous en avez un deuxième ?" Marc est pris de court : "vous me collez !" avoue ce loup de mer, qui navigue depuis 40 ans.

Marc, Lillois propriétaire d'un voilier amarré au port des Minimes, fouille partout pour retrouver la trace de ses extincteurs. En vain.
Marc, Lillois propriétaire d'un voilier amarré au port des Minimes, fouille partout pour retrouver la trace de ses extincteurs. En vain. © Radio France - Julien Fleury

Après avoir retourné son habitacle en vain, Marc reste compréhensif : "ça me semble tout à fait légitime et nécessaire. La preuve : je ne savais pas où était l'extincteur... c'est une connerie ! Il faut le savoir." Pas de contravention pour autant. C'est une journée de prévention.

On ne rigole pas avec la vitesse près des côtes

La vedette Beryx des Affaires maritimes contrôle un bâteau à moteur. Seul objectif de la journée : rappeler qu'une fusée de détresse, un extincteur, peuvent à tout moment prouver leur utilité.
La vedette Beryx des Affaires maritimes contrôle un bâteau à moteur. Seul objectif de la journée : rappeler qu'une fusée de détresse, un extincteur, peuvent à tout moment prouver leur utilité. © Radio France - Julien Fleury

Mais au moment d'aborder un bateau à moteur de pêche-promenade, les contrôleurs perdent le sourire. "J'étais à 13 nœuds" explique François, le capitaine. Or on est à moins de 300 mètres des côtes, et la vitesse est limitée à cinq nœuds. Passer au dessus, un délit, synonyme de suspension de permis. Car des nageurs peuvent être croisés dans cette zone.

"Je vois que vous étiez pressé" constate Stéphane, contrôleur des Affaires maritimes. Réponse de François : "Madame est en retard, alors j'ai accéléré !" Une mauvaise foi qui agace légèrement l'agent de la Direction départementale des territoires et de la mer : "j'ai remarqué que c'est toujours la faute des autres, et surtout celle des femmes."

Huit jours pour se régulariser

Le reste du contrôle continue sur le même ton. Pas d'acte de propriété pour le bateau, et le seul extincteur à bord est périmé depuis déjà quatre ans. François le capitaine s'en tire bien, il a huit jours pour faire la preuve qu'il s'est rééquipé en extincteurs. Aucune poursuite pour la vitesse... Pas sûr que les autorités restent aussi bienveillantes lors des prochains contrôles.

Canot de sauvetage. Fusées de détresse. Extincteur. VHF. Tout est en règle à bord de ce bateau de location, contrôlé au large de La Rochelle.
Canot de sauvetage. Fusées de détresse. Extincteur. VHF. Tout est en règle à bord de ce bateau de location, contrôlé au large de La Rochelle. © Radio France - Julien Fleury
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu