Climat – Environnement DOSSIER : Le tunnel du Chambon

La route de secours du Chambon fermée jusqu'à nouvel ordre après un nouveau glissement de terrain

Par Xavier Demagny, France Bleu Isère vendredi 26 février 2016 à 0:44

La route de secours du Chambon.
La route de secours du Chambon. - Conseil départemental de l'Isère

Un nouveau glissement de terrain, survenu ce jeudi, en début de soirée, entraîne la fermeture de la route de secours 1091 du Chambon, qui permet de rejoindre les Hautes-Alpes depuis l'Isère. 2 à 3000 mètres-cube de terrain sont tombés. Le Conseil départemental ne donne pas de date de réouverture.

Dans un communiqué, le conseil départemental a annoncé ce jeudi soir la fermeture de la route de secours 1091. “Dans cette période d’intempéries hivernales, un glissement de talus surplombant la route de secours s’est produit en début de soirée. Les géologues dépêchés immédiatement sur place ont évalué à près de 2000 m3 les volumes de terrains en mouvement.”

Bernard Perazio, vice-président du Conseil départemental, en direct ce matin

Dès jeudi soir, les services départementaux ont expliqué la décision d'interdire l'accès à la route de secours par “des raisons de sécurité et du fait notamment du risque de rupture brutale des filets de protection”.

“Un nouvel état des lieux à la mi-journée”

Bien leur en a pris puisque les filets de protection ont cédé au cours de la nuit de comme nous l'a annoncé sur France Bleu Isère ce vendredi matin Bernard Perazio, vice-président du Conseil départemental chargé des routes. “2 à 3 000 mètres cubes de rochers se sont déversés sur la chaussée, les opération de déblaiement se déroulent ce matin et des analyses seront ensuite menées sur la falaise pour évaluer le risque de nouvelles chutes” explique-t-il. En attendant la route est fermée jusqu'à nouvel ordre.

Ce matin des experts doivent sonder le pan de montagne dont est parti l'éboulement. Aucune décision de réouverture de la route sera prise tant qu'ils n'auront pas rendu leur conclusion. Une réunion pour faire le point est organisée en fin de matinée.

“Dixième mois de galère” s'indigne le Collectif du Chambon

La réaction du collectif du Chambon, qui réunit des habitants de ce secteur, ne s'est pas faite attendre, par la voix de Philippe Raybaudi : “Les professionnels et salariés qui devaient circuler demain ne pourront pas travailler. Avec le risque de fermeture du col du Lautaret [...] et en cas de conditions météo empêchant le vol des hélicoptères, c'est l'ensemble des secours de tout ce territoire de la Haute Romanche qui est fortement impacté. Il ne faut pas avoir envie de naître ces prochaines heures ou avoir le coeur malade ! [...] Dixième mois de galère !

Des fermetures partielles déjà annoncées

Plus tôt dans la journée de jeudi, le Conseil départemental avait annoncé la réalisation de travaux de confortement. ”L’affaissement d'un talus, localisé et situé en aval de la chaussée de la route de secours, côté Isère, a été constaté il y a quelques jours. Des travaux sont donc nécessaires” expliquait un autre communiqué.  Des travaux réalisés jusqu'au 25 mars, entrainant une fermeture de la route de secours la nuit, de 21h30 à 5h00, les dimanches, lundis, mardis, mercredis et jeudis. Le département précisant toutefois que d'autres fermetures pouvaient intervenir pour des raisons de déneigement ou de déclenchement préventif d'avalanche et incitant les usagers “en transit” à utiliser les itinéraires bis via Gap ou le tunnel du Fréjus.

La route de secours du Chambon lors de son ouverture en novembre 2015. - Radio France
La route de secours du Chambon lors de son ouverture en novembre 2015. © Radio France

Un feuilleton qui dure 

La liaison entre l'Isère et les Hautes-Alpes est interrompue depuis avril 2015 à cause de l'effondrement du tunnel du Chambon. Fin novembre 2015, le Département a inauguré une route de secours, de 5,3 km, réalisée en urgence sur la rive gauche du lac, et accessible seulement aux riverains.

Plan de situation de la route de secours du Chambon.  - Radio France
Plan de situation de la route de secours du Chambon. © Radio France - Xavier Demagny

→ DOSSIER - Le tunnel du Chambon