Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"La route se partage" en Ille-et-Vilaine : pour une meilleure cohabitation cyclos-autos

Le Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine relance son opération "la route se partage". Objectif, assurer la sécurité des cyclistes sur les routes départementales.

Lancement de l'opération "la route se partage" en Ille-et-Vilaine
Lancement de l'opération "la route se partage" en Ille-et-Vilaine © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

Avec les beaux jours, les cyclotouristes sont de retour sur les routes. En Ille-et-Vilaine en 2016, 10 cyclistes sont décédés sur les routes, 4 ces deux dernières années. Le Conseil Départemental lance la 3è édition de l'opération "la route se partage. Après Redon et Fougères, c'est le pays de Vitré qui est ciblé cette année pour une bonne cohabitation entre vélos et voitures.

De la pédagogie

55 panneaux d'information ont été installés sur les bords des départementales du pays de Vitré rappelant notamment que l'automobiliste doit laisser une distance d' 1m50 quand il double un cycliste en campagne et 1 mètre en ville.

L'un des panneaux installés le long des routes départementales - Radio France
L'un des panneaux installés le long des routes départementales © Radio France - Loïck Guellec

Cyclos vs autos

La cohabitation n'est pas toujours facile notamment entre des groupes de cyclos et des voitures "il y a des fois où certains automobilistes jouent des bras" témoigne Alain Leprestre qui pratique le vélo depuis 30 ans au sein du cyclo club de Balazé "parfois, tu es surpris ils ne t'avertissent pas; certains ne sont pas contents et ne klaxonnent même pas; mais que faire,  rien,  car y'en a qui ne supporte pas". Les groupes de cyclos ont l'habitude d'utiliser un sifflet pour avertir de la présence d'une voiture à l'arrière.

Les cyclos aussi

Mais les cyclotouristes eux-mêmes doivent être prudents et avoir les bons comportements sur la route. "On n'occupe pas toute la route et on se range mieux pour permettre à l'automobiliste de doubler" rappelle Roger Morazin conseiller départemental délégué aux déplacements doux et aux liaisons cyclistes, lui-même cyclotouriste. "L'utilisation du vélo va aller en se développant hors des métropoles. Avec le vélo à assistance électrique, de nouveaux utilisateurs émergent car avec le VAE on peut parcourir beaucoup de kilomètres; à nous aussi élus départementaux de réfléchir à développer le nombre de pistes cyclables" s'interroge l'élu

Choix de la station

France Bleu