Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La Seine s'approfondit pour accueillir de plus gros navires

vendredi 4 mai 2018 à 5:55 Par Yves-René Tapon et Anne Bertrand, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le chenal de la Seine s'approfondit. Le port de Rouen a entamé début avril sa dernière phase de dragage sur 70 kilomètres entre Courval près d'Aizier et Rouen.

Dragage de la Seine en amont du port de Rouen
Dragage de la Seine en amont du port de Rouen © Radio France - Yves-René Tapon

Rouen, France

Trois bateaux se relaient nuit et jour pour creuser le lit du fleuve. En fin d'année, la Seine aura gagné un mètre de profondeur. Ces travaux sont indispensables pour permettre la venue à Rouen de plus gros navires. Sinon, le port risque de perdre du trafic céréalier au profit de la Russie et des ports du nord de l'Europe pour l'importation de produits raffinés. C'est un chantier à 190 millions d'euros.

Pascal Gabet, le directeur adjoint du port de Rouen

Dragage de la Seine - Radio France
Dragage de la Seine © Radio France - Yves-René Tapon

Pascal Gabet, le directeur adjoint du port de Rouen, souligne l'aspect écologique du projet.

Carte des travaux du dragage  - Radio France
Carte des travaux du dragage © Radio France