Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

La SNCF annonce un bilan 2017 exceptionnel en Nouvelle-Aquitaine

Bordeaux, France

La direction régionale de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine annonce 70 % de trafic en plus entre Bordeaux et l'Ile de France grâce à la LGV et 10 % de passagers supplémentaires sur ses lignes TER en 2017.

Gare Saint Jean - Bordeaux
Gare Saint Jean - Bordeaux © Maxppp - maxppp

La SNCF en Nouvelle-Aquitaine a présenté ses chiffres 2017 ce lundi à Bordeaux. "C'est une année exceptionnelle" a expliqué en préambule Philippe Bru, directeur régional. Dopés par l'arrivée de la LGV le 2 juillet dernier les trains n'ont jamais transporté autant de passagers. 

La SNCF annonce 70 % de trafic supplémentaire sur les TGV entre Bordeaux et l'Ile de France et 10 % de voyageurs en plus sur les lignes TER. De Bayonne à Poitiers en passant par Sarlat et Guéret, toutes les lignes de la Nouvelle-Aquitaine sont concernées par cette hausse de fréquentation. La SNCF se targue également d'une meilleure régularité de ses trains avec 89 % des TER qui partent et qui arrivent à l'heure.

Clairement on retrouve une vraie bonne dynamique après trois années difficiles sur nos lignes TER. — Philippe Bru, directeur régional de la SNCF

Philippe Bru, directeur régional de la SNCF

La SNCF ne fait tout de même pas que des heureux. Ce lundi matin, lors de la présentation de ces chiffres des élus et des représentants du patronat charentais sont venus perturber la réunion qui se tenait au siège régional. Ils reprochent à la SNCF d'avoir supprimé plusieurs dessertes de la gare d'Angoulême sur la ligne de TGV. La direction leur a promis une nouvelle réunion de concertation très prochainement.

Manifestation d'élus charentais devant le siège régional de la SNCF
Manifestation d'élus charentais devant le siège régional de la SNCF © Radio France - Stéphane Hiscock
Choix de la station

À venir dansDanssecondess