Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La SNCF promet des trains pour le bac malgré les grèves

mercredi 6 juin 2018 à 13:29 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

La SNCF a renforcé son dispositif spécial examens en Ile-de-France pour garantir aux candidats de pouvoir se rendre dans les centres d'examens, y compris les jours de grève.

Des points "SNCF Exams" sont installés dans les gares pour orienter les candidats en cas de problème
Des points "SNCF Exams" sont installés dans les gares pour orienter les candidats en cas de problème © Maxppp - Vincent Isorel

Île-de-France, France

Le dispositif "SNCF Exams" est renforcé cette année en raison de la grève des cheminots. Le système, qui existe depuis 2014, vise à garantir aux candidats au baccalauréat, au BEP et au CAP de pouvoir se rendre à leur examen. La SNCF et Ile-de-France Mobilités ont présenté mercredi le dispositif mis en place en Ile-de-France.

"L'idée, c'est de cibler les trains qui acheminent les candidats vers les centres d'examen, donc avant 8h", explique Alain Krakovitch, le directeur général de SNCF Transilien. "Ils ont été identifiés en amont avec le rectorat et leur circulation est garantie, même les jours de grève". 

Des taxis et des bus de substitution en cas de problèmes

Outre les grèves, d'autres problèmes peuvent survenir (incident technique, acte de malveillance, etc...). Dans ce cas,"les centres d'examen sont aussitôt avertis pour qu'il y ait une tolérance envers les candidats en retard", précise Alain Krakovitch. Et des moyens de substitution sont prévus : taxi si peu d'élèves sont concernés, car de remplacement en cas d'incident majeur (ligne interrompue par exemple). 

Mercredi matin, premier jour des épreuves du BEP, 600 trains ont été sécurisés avant 8h00 en Ile-de-France et aucun problème majeur n'a eu lieu selon la SNCF.