Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La SNCF renforce la lutte contre la fraude en Île-de-France

jeudi 5 novembre 2015 à 20:05 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Chaque année, la SNCF estime à 63 millions d'euros son manque à gagner à cause de la fraude. Cela représente 220 000 usagers fraudeurs quotidiens soit 7,5% d'entre eux. Du coup, pendant tous le mois de novembre, les contrôles sont renforcés.

Des portiques de contrôle automatique des billets.
Des portiques de contrôle automatique des billets. © Radio France

Aulnay-sous-Bois, France

Objectif "zéro fraude" pour la SNCF pendant le mois de novembre en Île-de-France. Pour lutter contre ces 220 000 usagers qui voyagent chaque jour sans payer et pour combler le manque à gagner estimé à 63 millions d'euros chaque année, les contrôles sont renforcés pendant tout le mois de novembre.

La SNCF va aussi investir 49 millions d'euros entre 2016 et 2019 pour lutter contre la fraude dans le réseau transilien. Elle veut notamment généraliser les portiques de contrôle automatique de billets dans les gares, ces portes qui ne permettent pas de pénétrer dans la gare sans ticket. La gare Saint Lazare, par exemple n'en est pas équipé.

Objectif "zéro fraude" pour la SNCF pendant le mois de novembre en Île-de-France. Pour lutter contre ces usagers qui voyagent sans payer et pour combler le manque à gagner estimé à 63 millions d'euros chaque année, les contrôles sont renforcés pendant tout le mois.

87% des PV ne sont jamais recouvrés

La SNCF souhaite aussi améliorer le recouvrement des PV. 87% d'entre eux ne sont jamais payés. Beaucoup d'usagers donnent de fausses adresses. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, veut aider la SNCF à retrouver l'identité des fraudeurs. Les administrations pourront bientôt communiquer les adresses des contrevenants. 

De quoi changer les habitudes de Sofia, une lycéenne de Sevran, qui a écopé ce jeudi d'une amende de 80 euros pour défaut de titre à Aulnay-sous-Bois :

J'ai donné une fausse adresse"

Ce jeudi, 300 contrôleurs et 100 agents de la sureté ferroviaire ont été déployés dans une dizaine de gares pour lancer un mois de contrôles renforcés.

 

Rémi Brancato a suivi une opération de contrôle à Aulnay-sous-Bois