Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La SNCF utilise des trains spéciaux pour chasser les feuilles d'automne, sur plusieurs lignes en Indre-et-Loire

lundi 6 novembre 2017 à 5:15 - Mis à jour le lundi 6 novembre 2017 à 11:40 Par Boris Compain, France Bleu Touraine et France Bleu

Des trains-laveurs et des trains-brosseurs circulent depuis quelques nuits sur les voies ferrées de la région centre, notamment sur la ligne Tours-Vierzon : leur rôle est tout simplement de chasser les feuilles qui tombent sur les voies, et qui sont susceptibles de ralentir le trafic.

Un train-brosseur balaye les rails pour éviter que les feuilles écrasées ne forment une pâte sur laquelle les trains patinent
Un train-brosseur balaye les rails pour éviter que les feuilles écrasées ne forment une pâte sur laquelle les trains patinent © Radio France - Anne Tréguer

Indre-et-Loire

C'est un rituel qui se reproduit chaque automne, et l'Indre-et-Loire n'y échappe pas : la SNCF est obligée de nettoyer les feuilles d'arbres qui s'amassent sur les voies. Si on les laisse s'entasser, elles peuvent retarder, voire arrêter les trains. En fait, on a le sentiment qu'il n'y a jamais de bonne saison pour la SNCF et les passagers qu'elle transporte : L'été, la chaleur fragilise les caténaires et dilate les rails, ce qui oblige les trains à ralentir. L'hiver, le gel a le même effet, ce qui cause d'autres retards, et à l'automne, où il ne fait ni trop chaud ni trop froid, ça ne va pas non plus puisque ce sont les feuilles qui posent problème.

Les trains patinent sur les feuilles écrasées sur les rails

Les feuilles s'amassent sur les rails, elles sont broyées par les trains. Au bout d'un moment se forme une sorte de pâte végétale, coincée entre les rails et les roues. Cette pâte peut faire patiner le train, aussi bien en phase d'accélération qu'au moment du freinage.

Le conducteur est donc obligé de réduire la vitesse à 50 kilomètres-heure, dans les zones les plus boisées, celles qui sont identifiées comme présentant le plus de risques.

Les lignes Tours-Vierzon et Tours-Château du Loir sont celles qui traversent le plus de zones boisées, en Touraine

Pour éviter ça, la SNCF fait circuler régulièrement chaque automne un train-brosseur : une locomotive tracte un wagon à une trentaine de kilomètres-heure, sur les lignes les plus entourées d'arbres, Tours-Vierzon et Tours-Château du Loir, par exemple. Des brosses décollent les feuilles qui sont sur les rails.

Le traitement se poursuit chaque nuit, de mi-octobre à mi-décembre.