Transports

La SNCF veut "reconquérir" ses clients en Nouvelle Aquitaine

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin et France Bleu Périgord mardi 24 janvier 2017 à 16:57

Les directeurs mobilité et réseau de la SNCF en Nouvelle Aquitaine devant la carte des travaux programmés en 2017
Les directeurs mobilité et réseau de la SNCF en Nouvelle Aquitaine devant la carte des travaux programmés en 2017 © Radio France - Jérôme Ostermann

La SNCF veut partir à la reconquête de ses clients. Notamment en Nouvelle Aquitaine où les chiffres de 2016 ne sont pas bons. Au menu ? Beaucoup de travaux, des aller-retour plus rapide entre Limoges et Bordeaux, et de nombreux changements d'horaires.

La SNCF veut partir à la reconquête de ses clients. Notamment en Nouvelle Aquitaine où les chiffres de 2016 ne sont pas bons. La faute à des retards plus fréquents, avec une perte de régularité de deux points. Et des voyageurs moins nombreux avec une baisse de fréquentation d'environ 5% dans la grande région. La direction régionale, en marge de ses vœux, a présenté les changements à venir cette année. Il va notamment y avoir beaucoup de travaux.

Cinq week-ends sans aucun train sur la ligne POLT en 2017

En Limousin, cela concerne surtout la ligne POLT, qui va de Paris à Toulouse. Cette année, ce ne seront que des travaux préparatoires au gros oeuvre qui sera effectué en 2018 et 2019. Mais cela va quand même perturber le trafic, avec cinq week-ends sans aucun train sur cette ligne. Notamment ceux du 08 mai, de l’Ascension et de Pentecôte. Au programme, il y a notamment le remplacement du pont ferroviaire Emile Labussière à Limoges, des réfections de tunnels comme à Saint Sulpice, ou encore l'installation de matériel permettant aux trains de rouler à contre sens entre La Souterraine et le Palais sur Vienne. Cela va mécaniquement améliorer la continuité du service en cas de problème dans cette zone.

L'autre axe où d'importants travaux sont prévus est la ligne Limoges-Poitiers, avec une modernisation des voies dans sa partie haut-viennoise. Cela va permettre de récupérer les six minutes de retard dues à l'ancienneté du réseau. A noter aussi pour ceux qui font les aller-retour entre Périgueux et Limoges que des travaux vont avoir lieu en juin pour mettre fin au problème hydraulique à Agonac en Dordogne, qui oblige les trains à ralentir, avec à la clé, des retards à répétition.

Bientôt deux aller-retour par jour en seulement 2 heures 20 entre Limoges et Bordeaux

Au delà de ces travaux, l'offre entre Limoges et Bordeaux va évoluer. Pour le moment, il faut trois heures pour rallier les deux villes avec treize arrêts sur le parcours. A partir de début juillet, la SNCF va compléter son offre avec en plus de ces omnibus déjà existants, deux aller-retour par jour, en seulement deux heures vingt mais avec uniquement six arrêts, à Nexon, Thiviers, Périgueux, Mussidan, Coutras, Libourne et Cenon. Une décision liée à la configuration du réseau en Nouvelle Aquitaine. Un réseau qui compte un arrêt tous les 9 kilomètres en moyenne contre 16 au niveau national. Un maillage plus important mais qui rallonge les temps de parcours.

Sachant qu'il y aura 27 TER entre Limoges et Périgueux dont 14 iront jusqu'à Bordeaux. Parmi eux, la moitié nécessiteront un changement de train dans la capitale du Périgord. Il est à noter que la SNCF va aussi changer 95% des horaires existants. Ces changements entreront en vigueur à partir du 02 juillet et le lancement de la nouvelle ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux.