Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"La vie n'a pas de prix" André Lefeuvre, vice-président du Conseil Départemental 35 favorable à la baisse de la vitesse

mardi 9 janvier 2018 à 10:38 Par Justine Sauvage, France Bleu Armorique

Le gouvernement envisage de baisser la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires. Une mesure qui doit permettre de sauver 400 vies par an mais qui fait polémique. André Lefeuvre, vice-président du conseil départemental 35, est favorable à son expérimentation.

Le gouvernement veut baisser la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires au 1er juillet 2018.
Le gouvernement veut baisser la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires au 1er juillet 2018. © Maxppp - Jérémie FULLERINGER

Pour sauver 400 vies par an, le gouvernement envisage de baisser la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires. Le Premier ministre doit officialiser cette mesure ce mardi, elle entrerait en vigueur le 1er juillet prochain. Avant même, cette annonce officielle, la mesure fait polémique. Les associations d'automobilistes sont contre tout comme certains élus. 

En Ille-et-Vilaine, le vice-président du Conseil départemental en charge des routes, André Lefeuvre est favorable à cette mesure. "La vie n'a pas de prix" a-t-il déclaré au micro de France Bleu Armorique. Il rappelle que le département déplore 54 tués sur ses routes depuis deux ans. Chaque mesure prise pour sauver des vies est nécessaire.