Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ville de Clermont-Ferrand révise son plan de stationnement

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne
Clermont-Ferrand, France

Ce n'est pas un bouleversement total mais le maire de Clermont-Ferrand a annoncé quelques changements dans la politique de stationnement de la ville. Tour d'horizon des nouveautés.

Les nouvelles zones de stationnement payant
Les nouvelles zones de stationnement payant - Ville de Clermont-Ferrand

Les nouveaux clermontois s'en aperçoivent rapidement, les policiers municipaux passent très régulièrement et un PV est vite attrapé. Il ne faut pas rêver, cela ne changera pas avec cette nouvelle politique de stationnement. En revanche, quelques nouveautés attendent les automobilistes. La municipalité veut favoriser le dynamisme et l'attractivité du centre-ville, lutter contre le stationnement anarchique, mettre en place un stationnement longue durée, réguler le stationnement et éviter les voitures ventouses (14% des véhicules ne bougent pas de toute la journée).

Une nouvelle carte a été réalisée avec trois zones et trois tarifs différents, contre cinq auparavant. Des nouveautés qui seront mises en place progressivement, dès maintenant jusqu'à fin 2017.

Les bonnes nouvelles

- Plus d'arrêts-minute: il y en aura 330 dont 59 nouveaux. Le stationnement sera gratuit pendant 20 minutes.

- Des parkings de longue durée: il y en aura 3, Debay-Facy à Montferrand, Pierre Besset à Fontgiève et surtout place des Bughes. Le prix sera au maximum d'1,40 €uros pour 10 heures. 800 places destinées aux automobilistes qui viennent travailler en centre-ville.

- 20 minutes de stationnement gratuit: à chaque paiement d'un stationnement, 20 minutes supplémentaires seront offertes. Attention, cela ne veut pas dire que les 20 premières minutes sont gratuites mais que le fait de prendre un ticket dans un horodateur (30 minutes minimum) permettra d'avoir 20 minutes supplémentaires.

- Plus d'emplacements pour les deux-roues: les deux roues motorisés bénéficieront d'emplacement matérialisés et il y aura plus d'arceaux pour les vélos.

Les mauvaises nouvelles

- Trois nouvelles zones payantes: le secteur de la cité administrative passe en zone orange. Les secteurs Vallières-Marcombes et des universités passent en zone verte.

- Les policiers municipaux auront pour consigne d'être vigilants et sévères pour les stationnements gênants. Pas agréable pour ceux qui ont l'habitude de se garer n'importe comment mais simple respect des règles de stationnement.

Les nouvelles ni bonnes ni mauvaises

- La fin de la gratuité au mois d'août: l'expérience tentée les deux derniers étés n'a pas été concluante. Ne plus payer, c'était une bonne idée mais les places étaient rares en raison des trop nombreuses voitures ventouses.

- Un Liberty-pass pour les véhicules de société: le stationnement sera payé à l'année avec un macaron sur le pare-brise pour le justifier. Utile en particulier pour ceux qui se déplacent en voiture toute la journée. Il coûtera tout de même 1250 €uros par an.

- Une carte prépayée pour les artisans qui effectuent des dépannages de courte durée. Utile mais elle n'offre pas de tarif préférentiel.

- Le paiement dématérialisé progressivement mis en place: par carte bancaire dans un premier temps puis avec son smartphone.

Ce qui ne change pas

- Les tarifs du stationnement: 1,5 €/h et deux heures maximum en coeur de ville pour le plus cher.

- Le stationnement résidentiel: il représente 43% des places de stationnement payant.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu