Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La ville de Dijon lance une unité de production d"hydrogène pour des véhicules "propres"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Des voitures qui roulent à l'hydrogène à Dijon, c'est pour bientôt ! La Cité des Ducs de Bourgogne candidate pour être Capitale verte européenne en 2022 va commencer à tester des camions-bennes qui rouleront exclusivement à l'électricité "verte" issue de la valorisation des déchets ménagers.

Les élus de la ville de Dijon, de la Région, accompagnés de la directrice d'Hynamics et de Christophe Rougeot autour de la maquette expliquant la production d'hydrogène
Les élus de la ville de Dijon, de la Région, accompagnés de la directrice d'Hynamics et de Christophe Rougeot autour de la maquette expliquant la production d'hydrogène © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

L'hydrogène si on sait la fabriquer nécessite une importante quantité d'électricité. L'idée  est donc de créer une unité de production par électrolyse. Pour faire simple, on brûle les déchets ménagers lesquels dégagent de la chaleur. On récupère l'énergie pour faire chauffer de l'eau. Une fois transformée en vapeur, on fait tourner une turbine qui produit de l'électricité. On a donc fabriqué de l'hydrogène en valorisation des déchets. 

Le cycle des déchets ménagers jusqu'à la production d'hydrogène  - Radio France
Le cycle des déchets ménagers jusqu'à la production d'hydrogène © Radio France - Stéphane Parry

Un surcoût de 150 000 euros par camion benne 

C'est donc tout bénéfice. L'électrolyseur fournira dans un premier temps 500 kilos d'hydrogène par jour. De quoi alimenter huit bennes à ordures ménagères et six véhicules légers de la ville de Dijon. L'hydrogène combine plusieurs atouts : il ne rejette que de l'eau, et génère zéro gaz à effet de serre. L'objectif à terme est de développer cette technologie aux bus de ville. 

La turbine qui fournit l'électricité  - Radio France
La turbine qui fournit l'électricité © Radio France - Stéphane Parry

Le coût global de l'unité de production et de distribution d'hydrogène est estimé à 6,5 millions d'euros. Les premiers tests seront effectués au premier semestre 2021 pour une mise en service avant la fin 2021. Reste tout de même deux obstacles de taille : le surcoût pour un camion benne roulant à l'hydrogène : il est de l'ordre de 150 000 euros et le manque de station de ravitaillement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu