Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Lancement de trois mois de débat public en Auvergne-Rhône-Alpes autour du ferroviaire

jeudi 11 avril 2019 à 21:57 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Pays de Savoie

Coup d'envoi ce jeudi 11 avril du travail de la commission de débat public sur les aménagements ferroviaires de Lyon.

Une réflexion sur la réorganisation des circulations ferroviaires à mener sur la région AURA
Une réflexion sur la réorganisation des circulations ferroviaires à mener sur la région AURA © Maxppp - -

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Un travail qui va se poursuivre durant 3 mois jusqu’au 11 juillet prochain et qui doit fixer les grandes lignes des aménagements à mettre en place pour améliorer le trafic ferroviaire sur Lyon et par contrecoup sur l'ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Chantal Jouano jeudi soir à Lyon pour le lancement du  débat public  - Radio France
Chantal Jouano jeudi soir à Lyon pour le lancement du débat public © Radio France - Yves Renaud

L'objet de ce débat public, c'est de donner la parole aux citoyens, qui sont aussi des usagers du train pour faire émerger d'autres idées que celle de la SNCF. Chantal Jouanno, la présidente  de la commission nationale de débat public, était à Lyon jeudi soir pour lancer cette grande consultation.  

Chantal Jouano présidente de la Commission nationale de débat public

Le nœud ferroviaire lyonnais est l’un des plus complexes de France, si l'on excepte Paris. Et il nécessite à court terme de revoir un certain nombre de circulations.   

Un réseau régional très dépendant du nœud ferroviaire lyonnais  - Aucun(e)
Un réseau régional très dépendant du nœud ferroviaire lyonnais - ©CNDP

Il y a 12 lignes de chemin de fer qui convergent vers la capitale régionale, et 1200 trains qui les empruntent tous les jours, frêt et voyageurs. 

La gare de Part-Dieu est la première gare de France pour les correspondances. Mais tout cela a une contrepartie négative : on est arrivé ces dernières années à une véritable saturation du trafic qui entraîne des retards à répétition. Alors l'objet de ce grand débat ferroviaire, c'est de trouver des solutions applicables le plus rapidement possible. 

Pour l'instant, ne figurent dans le dossier que des travaux qui concernent l'aire urbaine de Lyon autour de Part-Dieu, mais la consultation publique va forcement y inclure aussi d'autres idées. 

Autour du futur Lyon-Turin,de la liaison Orléans-Lyon, de l’électrification de la ligne Roanne-Lyon ou de l'utilisation de la gare de Saint-Exupéry comme 3ème gare lyonnaise.

Seize réunions sont prévues pour donner la parole aux habitants. La première à Givors la semaine prochaine 16 avril, le 21 mai à Grenoble, le 12 juin à Saint-Etienne et le 19 juin à Clermont-Ferrand.

Programme des reunions du débat ferroviaire régional - Aucun(e)
Programme des reunions du débat ferroviaire régional - ©CNDP

La clôture du débat est programmée le 11 juillet a Lyon.