Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Lancement des travaux du Téléo, le futur téléphérique urbain de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Le chantier du téléphérique urbain sud a officiellement été lancé ce vendredi 5 juillet 2019 à Toulouse. La fin des travaux et donc la mise en service de ce nouveau transport en commun sont prévues pour la fin d'année 2020.

Les principaux acteurs du projet présents pour le coup d'envoi des travaux du téléphérique urbain de Toulouse près de l'Oncopole
Les principaux acteurs du projet présents pour le coup d'envoi des travaux du téléphérique urbain de Toulouse près de l'Oncopole © Radio France - Marion Aquilina

Toulouse, France

Plus qu'un an et demi à attendre avant de pouvoir prendre le téléphérique urbain à Toulouse ! Le chantier du futur téléphérique urbain de Toulouse a été lancé pour ce projet qui coûte 82,41 millions d'euros. Ce téléphérique permettra de relier l'Oncopole à l'université Paul Sabatier, en passant par le CHU Rangueil sur une distance de trois kilomètres, tout en résistant à des rafales de vent allant jusqu'à 108 km/h. 

Ce téléphérique devient donc un peu plus concret avec ce début des travaux. Il a désormais un nom : Téléo.  A priori, d'ici un an et demi, on pourra l'utiliser. C'est la promesse de Jean-Michel Lattes, le président de la régie des transports de Toulouse, Tisséo. Ce qui veut dire qu'en décembre 2020, en sortant de la ligne B du métro à l'arrêt Université Paul Sabatier, vous pourrez monter dans une cabine du téléphérique.

Il est prévu que le temps d'attente en heure de pointe entre chaque passage de cabine soit d'une minute et trente secondes. D'après tous les acteurs du projet, le trajet offrira une vue magnifique sur Toulouse tout en se dirigeant vers le CHU Rangueil puis l'Oncopole. Le tout en dix minutes et en ayant sa conscience tranquille puisque que ce Téléo fonctionne grâce à l'énergie solaire, donc aucune émission carbone ni oxyde d'azote.