Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Landes : les tarifs des péages vont-ils augmenter sur l'A63 ?

Par

Le concessionnaire de l'autoroute A63 réclame une hausse de 0,39 % des tarifs aux péages, mais l'Autorité de régulation des transports (ART) estime que cette demande est illégale. Ce sont des travaux de mise aux normes au niveau des bretelles de Dax qui sont à l'origine de cette demande.

Sur l'A 63, les tarifs aux péages pourraient passer de 3,80 euros à 3,90 euros pour les automobilistes. Sur l'A 63, les tarifs aux péages pourraient passer de 3,80 euros à 3,90 euros pour les automobilistes.
Sur l'A 63, les tarifs aux péages pourraient passer de 3,80 euros à 3,90 euros pour les automobilistes. © Maxppp - PhotoPQR

C'est une mauvaise nouvelle pour la société Atlandes, concessionnaire de l'autoroute A63. L'Autorité de régulation des transports (ART) pense que sa demande d'augmentation des tarifs aux péages est "illégale"

Publicité
Logo France Bleu

En fait, le concessionnaire souhaite compenser les travaux de mise aux normes réalisés l'an dernier, au niveau des bretelles de Dax. Une augmentation de 0,39 % des tarifs serait nécessaire, selon la société Atlandes. Mais ce montant n'est pas justifié, selon l'ART. L'Autorité estime que le concessionnaire inclut des frais d'entretien et de maintenance qui ne sont pas prévus dans la convention signée avec l'Etat.

Cet avis de l'ART n'est que consultatif. Le Conseil d'Etat devra trancher, dans les prochains mois. "C'est la procédure normale, tempère le directeur général d'Atlandes, Olivier Quoy. Nous avons bon espoir d'obtenir gain de cause pour ce qui nous apparaît comme un préjudice financier."

Une augmentation de 10 centimes en jeu

D'après le concessionnaire, cette augmentation ne dépasserait pas les 10 centimes. Les tarifs passeraient de 3,80 euros à 3,90 euros, d'ici le 1er février 2021, aux deux péages de l'A 63, à Castets et à Saugnacq-et-Muret.

Pour la société Atlandes, l'enjeu est de récupérer le montant des travaux réalisés au niveau des bretelles de Dax, soit un total de 6 millions d'euros.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu