Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Landes : une nouvelle ligne de bus entre Parentis-en-Born et la Teste

-
Par , France Bleu Gascogne

Une nouvelle ligne de bus pour cette rentrée. La ligne 14 fait Parentis-en-Born / La Teste, en Gironde. 35 km en passant par Biscarrose et Sanguinet. Elle entre en fonction ce lundi matin. Un nouveau moyen de déplacement pour les Landais qui sont nombreux à travailler sur le bassin d'Arcachon.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Sebastien JARRY

Parentis-en-Born, France

Le premier bus entre Parentis-en-Born, dans les Landes, et la gare de La Teste-de-Buch, en Gironde, circulera ce lundi 2 septembre. Lundi matin, les premiers passagers pourront monter à bord d’un car de la ligne 14, mise en place par la Région Nouvelle-Aquitaine. 

Le premier bus partira à 5h30 de l'aire de covoiturage à Parentis-en-Born. Terminus à 6h39 à la gare de la Teste. 1h10 de bout en bout avec des arrêts à Biscarrosse, Sanguinet, à la gare de Gujan-Mestras, la pépinière d'entreprises de la Teste, notamment. Neuf arrêts au total. Dans le sens retour, le dernier bus est à 20h16 en semaine. En semaine il y a huit allers / retours et cinq le samedi. Le voyage est au prix de 2 euros ou de 30 euros pour l'abonnement mensuel.

Pour les Landais qui travaillent sur le bassin...

La ligne est notamment conçue pour offrir aux Landais de nouvelles options de déplacement vers La Teste-Arcachon et son bassin d'emploi. Elle sera par ailleurs connectée avec le Ter pour rejoindre Bordeaux et les lignes de bus Baïa, notamment la ligne 7 pour une desserte du collège et du lycée Saint-Elme à Arcachon.  La ligne 14 desservira également plusieurs aires de covoiturages situées sur son itinéraire. 

... Et tous les autres

Une ligne qui va aussi servir Pratique également pour ceux qui ont des rendez-vous médicaux à la Teste ou qui ont besoin de faire des démarches administratives. C'est le cas de Claudine, 51 ans, qui habite à Biscarrosse Plage. Pour des questions de coûts mais aussi parce qu'elle a fait 2 AVC, elle ne prend plus sa voiture : "Je suis suivie au Pôle Santé d'Arcachon et avec la désertification médicale, beaucoup de médecins sont sur Arcachon."

Jusqu'à aujourd'hui, quand elle ne peut pas prendre un VSL, elle doit s'armer de patience pour se rendre à un rendez-vous médical : "Je devais prendre deux bus : le Bisca'bus pour aller jusqu'au bourg, ensuite la ligne 11 pour aller jusqu'à Ychoux et après prendre des trains : Biganos, Arcachon et après prendre les Baïa pour aller jusqu'au Pôle Santé. Vous imaginez ?"

Cette ligne 14 va donc lui faciliter la vie pour se soigner. Mais, Claudine tout en restant fidèle aux commerçants Biscarrossais compte utiliser le bus pour profiter d'équipements qu'elle n'a pas sur place : "Si on veut aller à l'Olympia, ou d'autres manifestations... A Biscarrosse, tout ce qu'il y a c'est très bien, ça vit beaucoup l'été et là ça va commencer à se restreindre. Donc si on veut _avoir plus de loisirs, de culture_, on est obligé de se diriger vers des villes un peu plus importantes, qui offrent plus de choix. En l'occurrence, c'est le cas sur Arcachon-La Teste."

Un vrai désenclavement donc pour cette quinquagénaire. Claudine espère que la ligne sera pérennisée dans le temps. La fréquentation sera observée pendant six mois

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu