Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Landes : une route coupée depuis deux mois provoque la colère des habitants de Canenx-et-Réaut

mercredi 1 août 2018 à 11:37 Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne

Les habitants de Canenx-et-Réaut en haute lande s'agacent. Les travaux de réparation de la RD 53, qui s'est effondrée le 3 juin, à l'entrée du village suite aux intempéries, n'ont pas encore commencé. Les habitants doivent faire un détour d'au moins six kilomètres pour se rendre à Mont de Marsan.

La route départementale 53 est coupée à l'entrée du village de Canenx-et-Réaut depuis le 3 juin 2018. Une partie de la chaussée, au niveau d'un petit pont, s'est effondrée suite aux intempéries.
La route départementale 53 est coupée à l'entrée du village de Canenx-et-Réaut depuis le 3 juin 2018. Une partie de la chaussée, au niveau d'un petit pont, s'est effondrée suite aux intempéries. © Radio France - Frédéric Denis

Canenx-et-Réaut, France

La colère des habitants de Canenx-et-Réaut, une petite commune de 160 habitants à 15 kilomètres au nord de Mont de Marsan, grandit. Depuis deux mois, depuis le 3 juin 2018, la Route Départementale 53, est coupée à l'entrée du village. La chaussée s'est effondrée, dans un virage, suite aux intempéries. Problème, c'est la route la plus directe pour se rendre à Mont de Marsan. Les habitants de Canenx-et-Réaut, mais aussi de Maillères ou encore Bélis doivent faire un détour de plusieurs kilomètres à travers des petites routes de campagne

La situation commence à sérieusement agacer dans le secteur car elle pose divers problèmes de sécurité selon plusieurs habitants de Canenx-et-Réaut rencontrés par France Bleu Gascogne. Ils expliquent que l'itinéraire de déviation de six kilomètres mis en place via les routes de Brocas-les-Forges et Cère pour rejoindre la RD 53 est mal signalé et qu'il est dangereux.

"Tout ce que j'espère, c'est d'arriver tous les jours sur mon lieu de travail et rentrer à mon domicile saine et sauve" Christine aide soignante à Canenx-et-Réaut

Les habitants concernés par la déviation explique aussi que l'itinéraire de substitution n'est pas adapté pour accueillir tout le trafic dévié : il s'agit de petites routes communales où il n'est pas possible de circuler à deux véhicules. Les conducteurs doivent mordre sur les bas-côtés quand ils croisent un camion ou une autre voiture

Les habitants expliquent aussi que le trafic a fortement augmenté sur l'itinéraire de déviation de la RD53 et que les conducteurs roulent vite sur ces petites routes pourtant limitées à 80 kilomètres-heure depuis le 1er juillet. Une riveraine explique qu'en juin, elle a vu le bus scolaire qui emprunte ces petites routes devoir pratiquement s'arrêter pour se mettre sur le bas côté et laisser passer les véhicules arrivant en face. 

Le reportage France Bleu Gascogne de Frédéric Denis à Canenx-et-Réaut

Les habitants de plusieurs communes (Canenx, Maillères, Bélis) de ce secteur du sud de la haute lande traversé par la route départementale 53 se disent aussi agacés par ce détour de plusieurs kilomètres. Il leur fait perdre du temps, de l'argent et les fatigue après une journée de travail notamment. 

"C'est une route départementale, alors que fait le département ?" Vincent, habitant de Canenx, fait un détour de 14 kilomètres, pour se rendre à son travail à Haut Mauco

Le directeur de l'aménagement au Conseil Départemental des Landes assure que tout est mis en oeuvre pour réparer la route coupée le plus rapidement possible. Jean-Paul Couffinal explique qu'il a d'abord fallu attendre le 19 juin pour faire un diagnostic technique. Il a fallu attendre que le ruisseau en cru qui passe sous le petit pont qui s'est effondré, retrouve son lit. 

Réouverture de la RD 53 espérée pour fin septembre

Le directeur de l'aménagement au Conseil Départemental des Landes finalise cette semaine une solution technique avec Enedis dans l'espoir de réparer cette route départementale 53 pour fin septembre. L'opérateur qui gère le réseau d'électricité est saisi car une ligne haute tension enterrée près du petit pont qui s'est affaissé à l'entrée de Canenx complique le chantier

Jean-Paul Couffinal, directeur de l'aménagement au conseil départemental des Landes, explique oeuvrer pour que les travaux de réfection de la RD 53 soient lancés le plus vite possible

Enedis proposait une solution nécessitant seize semaines de travaux mais cette solution n'était pas acceptable pour le Département qui devrait parvenir d'ici la fin de la semaine à un compromis technique permettant d'accélérer les délais

Le Conseil Départemental des Landes doit choisir l'entreprise qui réalisera les travaux sur cette Route départementale 53, à l'entrée de Canenx-et-Réaut, au plus tard, début de semaine prochain.