Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

LAVAL - ANGERS : Le retour des lignes de bus directes pour remplacer la LGV

vendredi 20 avril 2018 à 19:21 Par Laura Lavenne, France Bleu Mayenne

Vous allez gagner du temps et peut-être un peu de bonne humeur... Trois mois après l'arrêt de la Ligne à Grande Vitesse qui reliait Laval et Angers en 52 minutes de train régional, la SNCF met en place une solution alternative. Des bus en liaison directe.

La LGV qui relie Laval et Angers en 52 minutes est à l'arrêt depuis fin janvier 2018.
La LGV qui relie Laval et Angers en 52 minutes est à l'arrêt depuis fin janvier 2018. © Radio France - Radio France

Laval, France

Depuis fin janvier et une série de dysfonctionnements techniques, la Virgule de Sablé - qui permet aux trains régionaux (TER) de circuler sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) qui relie Laval et Angers - est à l'arrêt. Trois mois durant lesquels, les usagers ont dû prendre un bus entre Laval et Sablé-sur-Sarthe et un TER entre Sablé et Angers. Une correspondance, de l'attente et 1h30 plus tard, vous voilà arrivés à destination. On était loin, très loin, de la LGV qui -depuis son lancement en juillet 2017- reliait les deux villes en 52 minutes via Sablé-sur-Sarthe. 

La SNCF, après négociations avec le Conseil Régional, propose une alternative aux usagers. A partir de lundi 23 avril, vous allez pouvoir reprendre des bus sans interruption entre Laval et Angers. Cette solution n'a rien de révolutionnaire. Il s'agit, en réalité, de l'ancien système : celui qui fonctionnait avant la mise en place de la LGV pour relier les deux villes.

Un retour en arrière ?

La région, qui a investi 25 millions d'euros dans ce projet, refuse de parler de retour en arrière. "C'est une mesure, financée et acceptée par la SNCF, qui doit rester temporaire", insiste Roch Brancour, élu régional en charge des transports. 

"La SNCF a les mêmes intérêts que nous et que les usagers. Il faut savoir que plus le temps passe, plus elle perd de l'argent et surtout ça altère son image. Tout le monde a intérêt à ce que la circulation reprenne le plus vite possible et de façon définitive, parce qu'il y a déjà eu une interruption à l'automne dernier puis une reprise de circulation qui a dû être à nouveau interrompue. La SNCF sait qu'elle n'a plus le droit à l'erreur vis à vis de la Région, vis-à-vis des usagers mais aussi vis-à-vis de son image en France et à l’international, parce que le fait de faire circuler des trains TER sur une ligne à grande vitesse, c'est une innovation ! Parce que c'est une première, il y a un enjeu très important pour la SNCF." Roch Brancour, élu régional en charge des transports.

La région Pays de la Loire espère un retour à la circulation sur la LGV en septembre. Sur cette question,  la SNCF ne peut, pour l'instant, pas définir une date précise de reprise. La communication du groupe rappelle que des tests sont en cours pour résoudre les problèmes de la Virgule de Sablé. Une fois ces essais terminés, courant mai, une date de remise en circulation sera actée.   

En attendant, la liaison directe par cars entre Laval et Angers est assurée jusqu'au 8 juin. Le point d’arrêt est la gare SNCF.  Après cette date, la SNCF devra décider de reconduire les lignes de bus, en attendant le retour de la LGV, si et seulement si elles sont utilisés par les usagers. 

Concernant les indemnités, la SNCF assure avoir rembourser le mois de février à ses abonnés, car l’interruption des circulations a été décidée alors que la plupart avaient déjà souscrit à leur abonnement. "Nos abonnés ont eu un mois pour décider s’ils souhaitaient reprendre, ou non, leur abonnement mensuel ou hebdomadaire, en ayant connaissance du plan de transport adapté mis en place (à savoir des cars de substitution) et des conséquences sur le temps de parcours, ou s’ils souhaitaient résilier leur abonnement annuel," conclut la SNCF.

  • Sens Laval vers Angers : du lundi 23/04 au vendredi 8/06, départ de Laval à 7h30, arrivée à Angers à 8h50 ; départ Angers à 18h30, arrivée à Laval à 19h50.   
  • Sens Angers vers Laval : du lundi 23/04 au vendredi 8/06, départ de Angers à 7h10, arrivée à Laval à 8h30 ; départ de Laval à 18h30, arrivée à Angers à 19h50.